depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 309 (6 ULg)
Téléchargement(s): 1172 (30 ULg)
print
Patrick Akono Ntonga, Eric Moïse Bakwo, Philippe Belong, Sévilor Kekeunou, Gisèle Foko & Jean Messi

Abondance et diversité de la faune culicidienne à Yaoundé, Cameroun

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Notes de la rédaction

Reçu le 19 mars 2009, accepté le 20 décembre 2009

Résumé

Cette étude sur la diversité et les variations saisonnières des Culicidae a été menée pendant 12 mois (de janvier à décembre 2004) à Yaoundé, grâce à des récoltes bimensuelles de larves dans la rivière Mefou et dans le lac de Nkolbisson. Durant l’étude, 6725 larves de Culicidae ont été récoltées; après élevage 5541 adultes ont été obtenus. Les études taxonomiques nous ont permis d’identifier 11 espèces dans les deux sites. Il s’agit d'Anopheles funestus Giles (36,22%), A. gambiae Giles (15,09%), A. nili Théobald (12,72%), A. ziemanni Gruenberg (3,83%), Aedes albopictus Skuse (8,66%), Ae. aegypti Linné (3,81%), Culex poicilipes Théobald (10,86 %), Cx tigripes Charmoy (4,58%), Cx zombaensis Théobald (3,21%), Cx duttoni Théobald (0,69%) et Cx perfuscus Edwards (0,33%). L’indice de Sorensen (30, 76%) montre que les espèces identifiées dans les deux sites n’appartiennent pas à la même communauté. La richesse spécifique et l’abondance ont été plus fortes dans le lac (9 espèces et 5279 individus) que dans la rivière (4 espèces et 1446 individus). La rivière n’héberge que les Anophelinae alors que le lac héberge toutes les espèces citées sauf A. nili et A. ziemanni. Le lac produit les larves de moustique en grande majorité pendant les saisons des pluies, tandis que dans la rivière, c’est pendant les saisons sèches que l’abondance larvaire est la plus forte. Les différences notées entre les deux communautés seraient liées aux différences de conditions chimico-physiques et botaniques.

Mots-clés : Culicidae, Yaoundé, Culicidae, Yaoundé, Abondance, biodiversité, variations saisonnières, Abundance, biodiversity, seasonal variation

Abstract

In order to investigate the diversity and seasonal variations of Culicidae in Yaoundé, sampling of larvae was carried out for 12 months (January to December 2004) along the river Mefou and the Nkolbisson’s lake. During this study, 6725 larvae of Culicidae were sampled. After rearing, 5541 adults were obtained from both sites, consisting of 11 species: Anopheles funestus Giles (36.22%), A. gambiae Giles (15, 09%), A. nili Théobald (12.72%), A. ziemanni Gruenberg (3.83%), Aedes albopictus Skuse (8.66%), Ae. aegypti Linné (3.81%), Culex poicilipes Théobald (10.86%), Cx tigripes Charmoy (4.58%), Cx zombaensis Théobald (3.21%), Cx duttoni Théobald (0.69%) and Cx perfuscus Edwards (0.33%). Based on the Sorensen index, species identified from both sites do not belong to the same community. Specific richness and abundance were higher in the lake (9 species and 5279 individuals) than in the river (4 species and 1446 individuals). Only the Anophelinae were sampled from the river whereas all other species except A. nili and A. ziemanni were identified from the lake. A great majority of larvae were sampled from the lake during the rainy season. While in the river abundance was greater during the dry season. The differences observed between the two communities are probably associated to the differences in physico-chemical and botanic conditions.

Pour citer cet article

Patrick Akono Ntonga, Eric Moïse Bakwo, Philippe Belong, Sévilor Kekeunou, Gisèle Foko & Jean Messi, «Abondance et diversité de la faune culicidienne à Yaoundé, Cameroun», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 62 (2009), 3e trimestre 2009, p.115-124 URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-6318/index.php?id=1342.

A propos de : Patrick Akono Ntonga

Laboratoire de Biologie des Organismes Animaux, Département de Biologie des Organismes Animaux, Faculté des Sciences, Université de Douala, BP 2701 Douala, Cameroun. *Email: akonopat2000@yahoo.fr, Tél.: +237 77745654

A propos de : Eric Moïse Bakwo

Laboratoire de Zoologie, Département de Biologie et Physiologie Animale, Faculté des Sciences, Université de Yaoundé I, BP 812 Yaoundé, Cameroun

A propos de : Philippe Belong

Laboratoire de Zoologie, Département de Biologie et Physiologie Animale, Faculté des Sciences, Université de Yaoundé I, BP 812 Yaoundé, Cameroun

A propos de : Sévilor Kekeunou

 Département des Sciences de la Vie et de la Terre, Ecole Normale Supérieure, Université de Maroua

A propos de : Gisèle Foko

Département des Sciences Biologiques, Ecole Normale Supérieure, Université de Yaoundé I.

A propos de : Jean Messi

Laboratoire de Zoologie, Département de Biologie et Physiologie Animale, Faculté des Sciences, Université de Yaoundé I, BP 812 Yaoundé, Cameroun