BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 234 (8 ULiège)
Téléchargement(s): 179 (0 ULiège)
print        
Catherine BODART, André OZER & Dominique DERAUW

Suivi de l’activité des dunes au Niger au moyen de la cohérence interférométrique ERS 1/2

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Le sud-est nigérien est menacé par la réactivation de dunes anciennes autrefois fixées par la végétation. Cette remise en mouvement des sables est expliquée par la raréfaction de la couverture végétale des sols suite aux effets conjugués des sécheresses et des actions anthropiques. L’information de cohérence interférométrique SAR (Synthetic Aperture Radar) offre une mesure originale et unique de la dynamique et des changements de surface qui ont lieu entre deux acquisitions SAR. La mission ERS 1/2 tandem permet l’acquisition de paires à seulement 24 heures d’intervalle. Grâce à cette base temporelle exceptionnelle, les images de cohérence tandem combinées avec les images d’amplitude ont permis de détecter les zones de sable actives sur 24 heures ainsi que les zones de végétation oasienne et certains chemins et villages. Sept couples d’images ERS 1/2 ont été acquis avec 1 jour d’intervalle, tous en saison sèche, sur la zone d’étude : deux sur la région de Gouré en décembre 1995 et avril 1996, deux à Goudoumaria en avril 1996 et novembre 1998 et trois à Maïné-Soroa en décembre 1995, avril 1996 et février 1999. Sur chacune de ces zones, l’analyse temporelle de la cohérence tandem a pu mettre en évidence l’extension des zones sableuses actives au cours du temps et la migration de dunes. La cohérence tandem semble donc un très bon outil pour la cartographie de l’activité dunaire, ainsi que pour le suivi des mouvements de dunes et l’ensablement.

Index de mots-clés : Interférométrie radar, images ERS 1/2, migration de dunes, Niger

Abstract

SE Niger is threatened by the reactivation of dunes formerly fi xed by vegetation. The sand remobilization results from a decreased soil cover by the vegetation following repeated droughts and human interventions. The SAR (Synthetic Aperture Radar) interferometric coherence provides a unique measure of the surface changes and dynamics between two SAR acquisitions. The 1/2 tandem ERS mission allows a pair of images to be obtained at only 24 hours interval, so that the combination of tandem coherence and amplitude images enables the detection of active sand areas, oasis vegetation, and even villages and some cattle tracks. Seven pairs of ERS 1/2 images at one day interval during the dry season have been processed: two in the Gouré area in December 1995 and April 1996, two at Goudoumaria in April 1996 and November 1998, and three at Maïné-Soroa in December 1995, April 1996 and February 1999. The temporal analysis of the tandem coherence identified the active sand areas and migrating dunes in all sub-areas. The SAR tandem coherence thus proves to be an effective tool for mapping the dune activity and for monitoring the sand displacements.

Index by keyword : Radar interferometry, ERS 1/2 images, dune migration, Niger

Pour citer cet article

Catherine BODART, André OZER & Dominique DERAUW, «Suivi de l’activité des dunes au Niger au moyen de la cohérence interférométrique ERS 1/2», BSGLg [En ligne], 54 (2010/1) - Hommage au Professeur André Ozer, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=1012.

A propos de :Catherine BODART

Joint Research Centre of the European Commission, TP 440, I-21027 Ispra (VA), Italie

A propos de :André OZER

Laboratoire de Géomorphologie et Télédétection, Université de Liège, Allée du 6 Août, 2, B4000, Liège, Belgique

A propos de :Dominique DERAUW

Centre Spatial de Liège (CSL), Avenue du Pré Aily, B4031 Angleur, Belgique

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info