depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 149 (5 ULg)
Téléchargement(s): 544 (2 ULg)
print
N. Meddah, A. Ouazzani Touhami, R. Benkirane & A. Douira

Étude du pouvoir pathogène de quelques espèces de Fusarium sur le bananier sous serre au Maroc
Study of pathogenicity of some species of Fusarium on banana in greenhouse in Morocco.

Article Open Access

Résumé

Des plants de Musa accuminata var. « Grande Naine » du groupe Cavendish ont été inoculées par trempage des racines dans une suspension conidienne de 106 conidies/ml d’isolats de Fusarium lateritium, Fusarium nivale, Fusarium oxysporum et Fusarium solani. Ces différentes espèces ont été isolées à partir des organes attaqués des plants de bananier collectés dans les bananeraies de la localité de M’nasra dans la région du Gharb (Nord Ouest du Maroc). Après 35 jours de l’inoculation, l’incidence de la maladie a été très importante chez l’isolat FO1 de F. oxysporum (89,45%), de même le nombre de conidies produites par cet isolat a été significatif (14,17. 105 conidies/cm²). Les deux isolats de F. oxysporum (FO1 et FO2) sont les plus agressifs, le nombre de conidies produites depuis les racines jusqu’au pseudotronc est très important (5-25.105 conidies/ml) ; il en est de même pour le nombre de colonies isolées à partir de la rhizosphère (respectivement 18,33 et 17,33 UFC /g de sol). Le réisolement réalisé à partir des racines jusqu’aux feuilles des plants de bananier, a révélé la présence des espèces de Fusarium testées à différents niveaux des plants inoculés en causant un brunissement des tissus internes de la plante et des pourritures au niveau des racines. Toutes ces espèces ont provoqué un flétrissement de la masse foliaire 50 jours après l’inoculation des racines.

: Bananier, Fusarium lateritium, Fusarium nivale, Fusarium oxysporum, Fusarium solani, inoculation, pouvoir pathogène, racines., Banana tree, pathogenicity, roots.

Abstract

Plants of Musa accuminata variety « Grande Naine » group Cavendish were inoculated by dipping roots in a conidial suspension 106 conidia/ml of isolates of Fusarium lateritium, Fusarium nivale, Fusarium oxysporum and Fusarium solani. These species were isolated from attacked banana plants collected from banana plantations in the locality of M’nasra in the Gharb area (NW Morocco). After 35 days from the inoculation, the disease incidence of the isolate FO1 of F. oxysporum was very important (89.45 %), also the number of conidia produced by this isolate was also significant (14,17.105 conidia/cm2). Both isolates of F. oxysporum (FO1 and FO2) are the most aggressive, the number of conidia produced since roots up to the pseudostem is very important (5-25.105 conidia/ml); it was also the same for the number of colonies isolated from the rhizosphere (respectively 18.33 and 17.33 UFC/ g of soil).

The reisolation made from roots up to leaves of banana plants, revealed the presence of Fusarium species at different levels of the inoculated plants, causing a browning of internal tissues of the plant and rot roots. All these species have caused wilting of the foliage mass 50 days after inoculation of roots.

Pour citer cet article

N. Meddah, A. Ouazzani Touhami, R. Benkirane & A. Douira, «Étude du pouvoir pathogène de quelques espèces de Fusarium sur le bananier sous serre au Maroc», Bulletin de la Société Royale des Sciences de Liège [En ligne], Volume 80 - Année 2011, 939 - 952 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9565/index.php?id=3457.

A propos de : N. Meddah

Laboratoire de Botanique et de Protection des Plantes. Université Ibn Tofail, Faculté des Sciences, Kénitra, Maroc

A propos de : A. Ouazzani Touhami

Laboratoire de Botanique et de Protection des Plantes. Université Ibn Tofail, Faculté des Sciences, Kénitra, Maroc

A propos de : R. Benkirane

Laboratoire de Botanique et de Protection des Plantes. Université Ibn Tofail, Faculté des Sciences, Kénitra, Maroc

A propos de : A. Douira

Laboratoire de Botanique et de Protection des Plantes. Université Ibn Tofail, Faculté des Sciences, Kénitra, Maroc