depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 37 (3 ULiège)
Téléchargement(s): 44 (3 ULiège)
print        
Franck Mounioko, Jacques François Mavoungou, Christophe Roland Zinga Koumba, Plastide Eric Engo, Aubin Armel Koumba, Audrey Pamela Maroundou, Ephrem Nzengue, Joseph Lebel Tamesse, Gustave Simo & Bertrand M'batchi

Etude préliminaire des vecteurs mécaniques des trypanosomes dans la localité de Campo et ses environs (sud-ouest du Cameroun)

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Annexes

Résumé

Une enquête entomologique de type transversale, basée sur l’utilisation des pièges Vavoua, a été réalisée pendant 5 jours dans la localité de Campo et ses environs (sud Cameroun) afin de connaître l’abondance et la diversité spécifique des vecteurs mécaniques de trypanosomes. Au total, 162 mouches hématophages ont été capturées dont 137 mouches (85 %) au village Mabiogo, 17 (10 %) en zone de mangrove et 8 (5 %) en forêt avec des densités apparentes respectives de 2,74 ; 0,34 et 0,16 mouche/piège/jour. Neuf espèces dont quatre espèces de Tabanidae et cinq espèces de Stomoxyinae ont été ainsi identifiées. Les espèces appartenant à la famille des Tabanidae ont été constituées par Chrysops silacea Austen 1907 (7 %), Tabanus taeniola Palisot de Beauvois 1806 (7 %), Chrysops distinctipennis Austen 1906 (20 %) et Tabanus par Walker 1848 (64 %). Par contre, les espèces de la sous famille des Stomoxyinae ont été représentées par : Stomoxys niger niger Macquart 1851 (84,5 %), Stomoxys omega Newstead 1907 (12,8 %), Stomoxys xanthomelas Roubaud 1937 (1,4 %), Stomoxys calcitrans L. 1758 (0,7 %) et Stomoxys niger bilineatus Grünberg 1906 (0,7 %). La présence de ces vecteurs dans cette zone pourrait suggérer une potentielle transmission mécanique du trypanosome humain mais également de la filariose à Loa loa. Aussi, une étude plus approfondie de ces insectes est en cours pour préciser leur importance épidémiologique et leur dynamique saisonnière.

Mots-clés : stomoxes, piège Vavoua, Tabanidés, Campo, Cameroun.

Abstract

A cross-sectional entomological survey, based on the use of Vavoua traps, was carried out for 5 days in the locality of Campo and its surroundings (south Cameroon) in order to investigate the abundance and the specific diversity of the mechanical vectors of trypanosomes. A total of 162 hematophagous flies were captured, including 137 flies (85 %) in the Mabiogo village, 17 (10 %) in the mangrove zone and 8 (5 %) in the forest with apparent densities of 2.74; 0.34 and 0.16 fly/trap/day. Nine species including four tabanids species and five stables flies species were identified. The species belonging to the Tabanidae family consisted of Chrysops silacea Austen 1907 (7 %), Tabanus taeniola Palisot de Beauvois 1806 (7 %), Chrysops distinctipennis Austen 1906 (20 %) and Tabanus par Walker 1848 (64 %). However, species of the Stomoxyinae were represented by Stomoxys niger niger Macquart 1851 (84.5 %), Stomoxys omega Newstead 1907 (12.8 %), Stomoxys xanthomelas Roubaud 1937 (1.4 %), Stomoxys calcitrans L. 1758 (0.7 %) and Stomoxys niger bilineatus Grünberg 1906 (0.7 %). The presence of these vectors in this zone could suggest a potential mechanical transmission of the human trypanosome but also of Loa loa filariasis. A more detailed study of these insects is under way to clarify their epidemiological importance and their seasonal dynamics.

Keywords : Stomoxys, Vavoua trap, Tabanids, Campo, Cameroun.

Pour citer cet article

Franck Mounioko, Jacques François Mavoungou, Christophe Roland Zinga Koumba, Plastide Eric Engo, Aubin Armel Koumba, Audrey Pamela Maroundou, Ephrem Nzengue, Joseph Lebel Tamesse, Gustave Simo & Bertrand M'batchi, «Etude préliminaire des vecteurs mécaniques des trypanosomes dans la localité de Campo et ses environs (sud-ouest du Cameroun)», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 70 (2017), URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-6318/index.php?id=3706.

A propos de :Franck Mounioko

Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), BP: 901, Franceville-Gabon. E-mail: fmounioko@yahoo.fr

A propos de :Jacques François Mavoungou

Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), BP: 901, Franceville-Gabon et Institut de Recherche en Écologie Tropicale (IRET-CENAREST), BP: 13354, Libreville-Gabon.

A propos de :Christophe Roland Zinga Koumba

Institut de Recherche en Écologie Tropicale (IRET-CENAREST), BP: 13354, Libreville-Gabon.

A propos de :Plastide Eric Engo

Université de Yaoundé I, Ecole Normale Supérieure, BP: 47 Yaoundé, Cameroun.

A propos de :Aubin Armel Koumba

Institut de Recherche en Écologie Tropicale (IRET-CENAREST), BP: 13354, Libreville-Gabon.

A propos de :Audrey Pamela Maroundou

Institut de Recherche en Écologie Tropicale (IRET-CENAREST), BP: 13354, Libreville-Gabon.

A propos de :Ephrem Nzengue

Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), BP: 901, Franceville-Gabon et Institut de Recherche en Écologie Tropicale (IRET-CENAREST), BP: 13354, Libreville-Gabon.

A propos de :Joseph Lebel Tamesse

Université de Yaoundé I, Ecole Normale Supérieure, BP: 47 Yaoundé, Cameroun.

A propos de :Gustave Simo

Université de Dschang, Faculté des Sciences, département de Biochimie, BP: 67 Dschang, Cameroun.

A propos de :Bertrand M'batchi

Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), BP: 901, Franceville-Gabon.