depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 373 (7 ULg)
Téléchargement(s): 381 (12 ULg)
print
Jérôme Bailly Maitre, Régis Goebel & Bernard Vercambre

Evidence of the role of predatory ants in natural pest control in banana-sugarcane rotation systems

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

Importance de la prédation par les fourmis en rotation canne/banane. En Guadeloupe, l’introduction de la canne à sucre dans la monoculture de banane a contribué à une alternative aux agrosystèmes intensifs et favorise la diversité végétale. S’appuyant sur les principes de l’agroécologie, il a été étudié la structuration des groupes d’arthropodes à divers stades de la rotation culturale autour de deux bioagresseurs clés: le charançon du bananier Cosmopolites sordidus (Coleoptera: Curculionidae) et les pyrales de la canne à sucre du genre Diatraea (Lepidoptera: Pyralidae). L’inventaire fonctionnel des antagonistes potentiels de ces deux bioagresseurs établi au moyen de divers types de pièges se focalise dans cet article sur les fourmis qui occupent une part importante des captures. La canne à sucre est moins exposée aux attaques de la pyrale qui se situent en dessous du seuil de nuisibilité, alors que la bananeraie nécessite des traitements dès sa plantation. Dans le cadre de la rotation, la canne à sucre limite les infestations du charançon en première année de culture de la banane, alors que la banane ne favorise pas la protection de la canne. Ces résultats montrent qu’il est nécessaire d’approfondir les connaissances sur la prédation ciblée (pour les espèces à forte affinité avec la canne, dont le genre Solenopsis) dans un système banane-canne à sucre et les relations fonctionnelles entre les antagonistes identifiés.

Mots-clés : diversité fonctionnelle, communauté d', arthropodes, Diatraea spp., Cosmopolites sordidus, antagonistes, vegetation diversity, arthropod community, antagonists

Abstract

In Guadeloupe (French West Indies), sugarcane banana rotation is an alternative to intensive monoculture and increases vegetation diversity.  Based on agroecology principles, this paper describes the structuration of the arthropod community at different stages of crop rotation with particular focus on two key pests: the banana weevil Cosmopolites sordidus (Coleoptera: Curculionidae) and the pyralid moth of the genus Diatraea (Lepidoptera: Pyralidae), known as stemborers. The functional inventory of the potential antagonists of these insect pests was mainly focused on ants which were the majority group collected in the trapping systems. The sugarcane agrosystem is less susceptible to attacks by pests than the banana agrosystem. In the context of crop rotation, sugarcane tends to limit infestation by the banana weevil to the first year of banana cropping, whereas banana does not help protect the sugarcane crop. Key information on targeted predators and their abundance and role in different agrosystems are given.

Pour citer cet article

Jérôme Bailly Maitre, Régis Goebel & Bernard Vercambre, «Evidence of the role of predatory ants in natural pest control in banana-sugarcane rotation systems», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 65 (2012), 49-68 URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-6318/index.php?id=2340.

A propos de : Jérôme Bailly Maitre

European Topic Center on Biological Diversity, Muséum National d’Histoire Naturelle, 57 rue Cuvier, 75231 Paris Cedex 05, France. E-mail: bailly@mnhn.fr. Tél.: (+33) (0)1 40 79 38 68, Fax. (+33) (0)1 40 79 38 67.

A propos de : Régis Goebel

CIRAD, Unité de Recherche Systèmes de culture annuels, Avenue Agropolis, F-34398 Montpellier Cedex 5, France. E-mail: regis.goebel@cirad.fr

A propos de : Bernard Vercambre

CIRAD, Unité de Recherche Systèmes de culture annuels, Avenue Agropolis, F-34398 Montpellier Cedex 5,   France. E-mail: bernard.vercambre@cirad.fr