depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 57 (0 ULg)
Téléchargement(s): 253 (0 ULg)
print
Martin J.M. Bless & Jos Bouckaert

Suggestions for a deep seismic investigation North of the Variscan mobile belt in the SE Netherlands

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

Une étude sismique réalisée au travers du Limbourg méridional (SE des Pays-Bas) devrait compléter l'exploration sismique entreprise le long de la ligne Eupen-Teuven (NE de la Belgique) du projet BELCORP. Cette ligne s'arrête à proximité de la terminaison Est, sous couverture, de la structure géologique majeure que constitue le Massif du Pays de Galles-Londres-Brabant. C'est une région qui se distingue, en outre, sous divers aspects, de celles qui voisinent, en Belgique, ce massif. Le pic magnétique de Bilzen, au nord-ouest, pourrait représenter soit le soubassement pré-silurien du Massif du Brabant, soit une intrusion d'âge varisque. Au sud-est, plusieurs failles d'orientation SW-NE caractérisent un domaine marqué par un déficit de gravité. Ce dernier s'explique par la valeur élevée du taux de subsidence défini pour le Dévonien (tardif) et le Dinantien et par l'importance de la surrection qui s'est manifestée lors de la phase terminale varisque (structures de Visé-Puth et de Waubach). La cokéfaction partielle de la matière organique en faible teneur dans les sédiments dinantiens, suivie par le développement d'une mince zone de carbonification très élevée témoigne de l'importance d'un événement thermique au cours de la fin du Paléozoïque. La précipitation hydrothermale de sulfures au Mésozoïque, les valeurs actuelles des températures anormales des roches et la présence d'eaux minérales «chaudes», indiquent que la conductivité thermique est restée élevée, dans la région, tout au cours de son histoire géologique. Il faut également souligner que, dans cette même région, les failles définies par la direction varisque SW-NE, ont été réactivées à la limite Crétacé terminal/Cénozoïque. La prise en compte de ces diverses observations est à la base d'un certain nombre de questions qui pourraient trouver un début d'explication si l'on pouvait poursuivre vers le nord le profil sismique BELCORP d'Eupen-Teuven.

Abstract

A deep seismic survey across South Limburg (SE Netherlands) should complete the Eupen-Teuven (NE Belgium) BELCORP seismic exploration. The BELCORP line stops just before reaching the area where the concealed eastern end may be found of a major geological structure in NW Europe : the Wales-London-Brabant Massif. Moreover, this area is distinguished in several ways from other regions around the Brabant Massif in Belgium. The Bilzen magnetic high to the north-west may represent either the Pre-Silurian basement of the Brabant Massif, or a basic intrusion of possibly Variscan age. To the south-east several SW-NE striking faults occur in an area marked by a prominent gravity low. The gravity low is distinguished by high rates of subsidence during the (Late) Devonian and Dinantian followed by important Late Variscan uplift (Visé-Puth and Waubach structures). Partial coking of low rank organic material in Dinantian sediments followed by the establishment of a narrow high rank coalification belt prove the importance of a regional thermal event during the Late Paleozoic. Hydrothermal precipitation of sulfide ores during the Mesozoic and actual anomalous rock temperatures and the presence of «warm» water wells indicate a high thermal conductivity throughout the geological history. Remarkable is also the Late Cretaceous/Cenozoic reactivation of faults with a Variscan (SW-NE) strike in this area. Recognition of these phenomena has produced a number of open-ended questions which may be partly solved by the northward extension of the Eupen-Teuven BELCORP profile.

Pour citer cet article

Martin J.M. Bless & Jos Bouckaert, «Suggestions for a deep seismic investigation North of the Variscan mobile belt in the SE Netherlands», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Fascicule 2 (Deep seismics and drillings), Volume 111 (1988), 229-241 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=713.

A propos de : Martin J.M. Bless

Natuurhistorisch Museum Maastricht, Bosquetplein 6-7, 6211 KJ Maastricht, the Netherlands

A propos de : Jos Bouckaert

Belgische Geologische Dienst, Jennerstraat 13, B-1040 Brussel, Belgium