depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 38 (3 ULiège)
Téléchargement(s): 458 (3 ULiège)
print          
Daniel Demaiffe

Les massifs satellites anorthosito-leuconoritiques d'Hidra et de Garsaknatt : leur signification pétrogénétique

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Annexes

Résumé

Les massifs anorthosito-leuconoritiques d'Hidra et de Garsaknatt flanquent, à l'est, le vaste complexe éruptif du Rogaland (S.W. Norvège) ; ils apparaissent comme tardi- ou post-tectoniques, ce qui contraste avec la nature syntectonique des massifs du complexe principal. Les anorthosites d'Hidra présentent des structures d'orthocumulat bien développées. Vers la bordure du massif, la leuconorite principale passe progressivement à une roche fine, monzonoritique, localement porphyrique qui peut être interprétée comme le magma parental indifférencié de la suite anorthosite-charnockite. La séquence de différenciation a été établie sur base de l'évolution du chimisme des plagioclases et des pyroxènes ; elle se présente comme suit : leucotroctolite-anorthosite-leuconorite-charnockite. Les roches de la suite anorthosite-charnockite présentent, du point de vue chimique, certaines affinités avec les andésites calco-alcalines.

Abstract

The Hidra and Garsaknatt anorthosito-leuconoritic massifs belong to the South Rogaland Igneous Complex; they are intruded in the gneissic cover where they appear as late- or post-tectonic intrusions, in contrast with the syntectonic character of the main complex massifs. The Hidra anorthosites show well developed orthocumulate structures. Towards the border of the massif, the main leuconorite is gradually becoming a fine grained, locally porphyritic, monzonoritic rock which can be interpreted as the undifferentiated parental magma of the anorthosite-charnockite suite. The differentiation sequence has been established as follows, on the basis of the chemical evolution of the plagioclases and pyroxenes: leucotroctolite - anorthosite - leuconorite - charnockite. From the chemical point of view, the rocks of the anorthosite-charnockite suite show some analogies with calc-alkaline andesites.

Pour citer cet article

Daniel Demaiffe, «Les massifs satellites anorthosito-leuconoritiques d'Hidra et de Garsaknatt : leur signification pétrogénétique», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 100 (1977), Volume complet, 167 - 174 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=4623.

A propos de : Daniel Demaiffe

Laboratoire de Minéralogie-Pétrologie, Université Libre de Bruxelles, 50, av. F.D. Roosevelt, 1050 Bruxelles ; Département de Géologie et de Minéralogie, Musée Royal de l'Afrique Centrale, 1980 Tervuren, Belgium.