MethIS

Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences humaines

2030-1464 2030-1456

 

since 05 February 2011 :
View(s): 260 (3 ULiège)
Download(s): 175 (5 ULiège)
print
print
Julien Van Beveren

Pourquoi et pour quoi l’enseignant devrait-il pouvoir faire montre de réflexivité ?

Article
Open Access

Résumé

Dans les décrets définissant la formation des maitres, la capacité de réfléchir sur ses propres pratiques est épinglée comme une des composantes essentielles de l’identité professionnelle de ceux-ci. Pour les formateurs, il importe donc, compte tenu de ces prescrits, d’amener les futurs enseignants à pouvoir prendre de la distance par rapport à leurs choix didactiques, à pouvoir réguler ces choix en fonction de facteurs qu’ils sont progressivement capables d’identifier comme des causes de succès ou d’échec de l’interaction pédagogique. Pour ce faire, il serait bon que les futurs maitres s’interrogent sur les buts qu’ils poursuivent, les moyens qu’ils mettent en œuvre pour les atteindre et les résultats qu’ils sont en mesure de constater : ce faisant, ils évalueraient l’efficacité et l’efficience de leurs pratiques. Afin d’exercer la réflexivité des futurs maitres, plusieurs dispositifs ont été successivement mis en place dans le cadre du cours de didactique du français. Après une description et une comparaison de ces dispositifs, figure une illustration de ce qui pourrait être un prolongement de ceux-ci, à l’issue de la formation initiale.

1Cet article n’est disponible qu’au format .pdf (voir document annexe ci-dessous).

To cite this article

Julien Van Beveren, «Pourquoi et pour quoi l’enseignant devrait-il pouvoir faire montre de réflexivité ?», MethIS [En ligne], Volume 3 - 2010: Etendues de la réflexivité, 205-218 URL : https://popups.ulg.ac.be/2030-1456/index.php?id=350.

About: Julien Van Beveren

Université de Liège