BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Impact factor: 1,087 (2020)

since 05 February 2011 :
View(s): 156 (5 ULiège)
Download(s): 87 (2 ULiège)
print        
François Malaisse, Alan JM. Baker & Sophie Ruelle

Diversity of plant communities and leaf heavy metal content at Luiswishi copper/cobalt mineralization, Upper Katanga, Dem. Rep. Congo

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Received 6 August 1998, accepted 2 December1998

Résumé

Diversité des communautés végétales et teneur foliaire en métaux lourds au gisement cupri-cobaltifère de Luiswishi, Haut Katanga, Rép. Dém. Congo

Une étude des communautés végétales a été effectuée au gisement de cuivre/cobalt de Luiswishi dans la région administrative du Katanga en République démocratique du Congo. Ce site fut visité par Walter Robyns dès 1926, mais ne fut jamais l’objet d’une étude détaillée malgré la proximité de la ville de Lubumbashi et ses différences avec le site célèbre de la Mine de l’Étoile. Quelque sept communautés végétales furent identifiées, toutes sous la dépendance du substrat et de sa composition chimique. Le site est remarquable par la présence de plusieurs plantes non observées sur les autres sites minéralisés du Katanga et de deux espèces endémiques, chacune connue d’un seul autre gisement métallifère. Cette étude complète la synthèse précédente de Malaisse et fournit un nouveau transect phytogéochimique d’une anomalie cupro-cobaltifère au Katanga.

Mots-clés : cobalt, communauté végétale, Congo, cuivre, Katanga, Mine de Luiswishi, phytogéochimie

Abstract

A study was made of plant communities of the Luiswishi copper/cobalt mineralized outcrop in Katanga Province, Dem. Rep. Congo. The site has been visited in 1926 by Walter Robyns, but was never studied in detail despite its location near Lubumbashi and its differences from the famous site of the “Mine de l’Étoile”. Some seven different plant communities were identified, all controlled by the nature of the substratum and its chemical composition. The site is important in that it includes some plants unknown from other mineralized sites in Katanga. The site even contains two endemic plants, each only known from one other metalliferous site. This study completes the former synthesis by Malaisse in 1995 and presents a new phytogeochemical transect across a Katangian copper/cobalt anomaly.

Keywords : cobalt, Congo, copper, Katanga, Luiswishi mine, phytogeochemistry, plant communities

To cite this article

François Malaisse, Alan JM. Baker & Sophie Ruelle, «Diversity of plant communities and leaf heavy metal content at Luiswishi copper/cobalt mineralization, Upper Katanga, Dem. Rep. Congo», BASE [En ligne], Volume 3 (1999), Numéro 2, 104-114 URL : https://popups.ulg.ac.be/1780-4507/index.php?id=15668.

About: François Malaisse

Laboratoire d’Écologie. Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux. Passage des Déportés, 2. B–5030 Gembloux (Belgique). E-mail F. Malaisse : malaisse.f@fsagx.ac.be

About: Alan JM. Baker

Department of Animal and Plant Sciences. University of Sheffield. Sheffield, S10 2TN, UK. E-mail: A.Baker@sheffield.ac.uk

About: Sophie Ruelle

Laboratoire d’Écologie. Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux. Passage des Déportés, 2. B–5030 Gembloux (Belgique). E-mail F. Malaisse : malaisse.f@fsagx.ac.be E-mail : ruelle.s@fsagx.ac.be