BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Impact factor: 1,319 (2019)

since 05 February 2011 :
View(s): 88 (6 ULiège)
Download(s): 36 (4 ULiège)
print        
Aimé Joseph Nianogo, Suchet Lesperance Louis, Sandra Solaiman, Charles Luanga Ouédraogo & Arthur Siaway

Effect of urea treatment on digestibility and utilization of sorghum straw

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Received 10 June 1998, accepted 7 November 1998

Résumé

Effet du traitement à l’urée sur la digestibilité et l’utilisation de la paille de sorgho

Neuf agneaux et neuf chevreaux répartis en trois lots de six ont reçu trois rations expérimentales au cours d’un essai de digestibilité. La ration S1 était constituée de paille de sorgho hachée (PS), de 28 % de concentré (C) et de 10 % de fanes de Dolichos lablab (D). La ration Su1 était constituée de paille de sorgho hachée, de 2 % d’urée, de 24 % de C et de 12 % de D, et la ration Sue1 de PS traitée à 2 % d’urée et ensilée pendant 28 jours, plus 25 % de C et 14 % de D. Vingt-quatre agneaux répartis en trois lots de huit ont été utilisés dans un essai de croissance de 56 jours au cours duquel ils ont reçu les rations suivantes : la ration S2 était constituée de PS plus 60 % de concentré ; la ration Su2 était constituée de PS à 2 % d’urée plus 60 % de C et la ration Sue2 était constituée de PS à 2 % d’urée et ensilée pendant 28 jours plus 60 % de C. La consommation de la matière sèche (MS), de la matière organique, de la matière azotée totale et des parois cellulaires a été significativement plus élevée (P< 0,05) pour la ration S1 comparativement à Sue1 et à Su1. La consommation de MS a été respectivement de 55,93 ; 39,42 et 42,34 g.(kg0,75)-1 pour S1, Su1 et Sue1. Elle a été supérieure chez les agneaux [50 g.(kg0,75)-1] comparativement aux chevreaux [42 g.(kg0,75)-1]. Le traitement n’a pas eu d’effet sur la digestibilité des rations. Pour l’essai sur la croissance, la consommation de la paille a varié de 17,97 g.(kg0,75)-1 (S2) à 24,78 g.(kg0,75)-1 (Sue2), mais aucune différence significative n’a été notée. Le gain moyen quotidien n’a pas été différent selon les traitements. L’ingéré total d’aliment et l’efficacité alimentaire ont été légèrement affectés par les traitements. La consommation moyenne d’aliment a été de 4,36 % du poids vif. Dans cette étude la forte ingestion de concentrés a sans doute masqué l’effet du traitement à l’urée et de la fermentation dans le silo.

Mots-clés : agneau, chevreau, croissance, digestibilité, foin, Lablab purpureus, paille de sorgho, urée

Abstract

Nine male goats and nine castrated lambs were randomly divided into three groups of six animals to receive one of three experimental diets in a digestion trial. Diet S1 provided chopped sorghum straw (SS), 28% concentrate (C) and 10% Dolichos lablab hay (D). Diet Su1 provided SS containing 2% urea, 24% C and 12% D, and diet Sue1 provided SS treated to contain 2% urea and ensiled for 28 days, plus 25% C and 14% D. Twenty four lambs were randomly divided into three groups of eight animals to receive one of three diets in a 56-day growth trial; diet S2 provided SS plus 60% C; diet Su2 provided SS containing 2% urea plus 60% C, and diet Sue2 provided SS treated to contain 2% urea and ensiled for 28 days, plus 60% C. The digestion trial showed higher (P<.05) daily intake of dry matter, organic matter, crude protein and neutral detergent fiber for S1 than for Sue1 and Su1. Dry matter intake was 55.93; 39.42 and 42.34 g.(kg0.75)-1 for S1, Su1 and Sue1, respectively. Dry matter intake was slightly higher for lambs [50 g.(kg0.75)-1] than for goats [42 g.(kg0.75)-1]. There was no effect of dietary treatments on apparent nutrient digestibility. During the growth trial, intake of straw varied from 17.97 (S2) to 24.78 g.(kg0.75)-1 (Sue2), but differences were not significant. Daily gain did not differ between treatments. Total feed intake and feed efficiency were only slightly affected by dietary treatments. Average feed intake was 4.36% of body weight. High concentrate intakes may have upset the effect of urea treatment and silo fermentation in this study.

Keywords : digestibility, goats, growth, hay, Lablab purpureus, lambs, sorghum straw, urea

To cite this article

Aimé Joseph Nianogo, Suchet Lesperance Louis, Sandra Solaiman, Charles Luanga Ouédraogo & Arthur Siaway, «Effect of urea treatment on digestibility and utilization of sorghum straw», BASE [En ligne], Volume 3 (1999), Numéro 2, 78-85 URL : https://popups.ulg.ac.be/1780-4507/index.php?id=15640.

About: Aimé Joseph Nianogo

Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA). Département Productions Animales. BP 7192. Ouagadougou (Burkina Faso). Tel. (226) 31 92 29 ; Fax (226) 31 92 30 ; E-mail : nianogo@fasonet.bf

About: Suchet Lesperance Louis

Tuskegee University. 219 Kresge Center. Tuskegee, Alabama 36088 (USA)

About: Sandra Solaiman

Tuskegee University. 219 Kresge Center. Tuskegee, Alabama 36088 (USA)

About: Charles Luanga Ouédraogo

Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA). Département Productions Animales. BP 7192. Ouagadougou (Burkina Faso). Tel. (226) 31 92 29 ; Fax (226) 31 92 30.

About: Arthur Siaway

Tuskegee University. 219 Kresge Center. Tuskegee, Alabama 36088 (USA).