BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Impact factor: 1,319 (2019)

since 05 February 2011 :
View(s): 155 (8 ULiège)
Download(s): 121 (3 ULiège)
print        
Franck Velay, Jean-Pierre Baudoin & Guy Mergeai

Caractérisation du savoir paysan sur les insectes nuisibles du pois d’Angole (Cajanus cajan (L.) Millsp.) dans le Nord de l’Ouganda

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Reçu le 17 octobre 2000, accepté le 23 février 2001

Résumé

Une enquête a été réalisée en Ouganda, dans les districts de Lira et d’Apac, auprès de 41 exploitations afin d’évaluer la perception que les paysans ont des ravageurs du pois d’Angole (Cajanus cajan (L.) Millsp.) et d’inventorier les techniques de lutte utilisées localement pour limiter les dégâts de ces insectes. Presque tous les agriculteurs interrogés (95 %) considèrent Mylabris sp., le ravageur le plus visible qui s’attaque aux fleurs du pois d’Angole, comme le principal ennemi de la culture. Ce résultat est en contradiction avec les études entomologiques réalisées précédemment dans la région qui indiquaient que les chenilles mineuses de gousses (Helicoverpa armigera Hübner et Maruca vitrata Geyer) et les punaises suceuses de gousses (principalement Clavigralla sp.) étaient les insectes les plus dangereux pour la production de pois d’Angole. Un nouveau ravageur du pois cajan a été identifié à l’occasion de ce travail. Il s’agit de Luprops badius Müller dont les adultes et les larves s’attaquent aux gousses matures en cas de récolte tardive.

Mots-clés : Cajanus cajan, Luprops badius, Mylabris, Ouganda, pois d’Angole, ravageurs arthropodes, savoirs traditionnels, vulgarisation

Abstract

Characterization of indigenous traditional knowledge on insect pests of pigeonpea (Cajanus cajan (L.) Millsp.) in Northern Uganda

In order to assess the perception of the main insect pests of pigeonpea (Cajanus cajan (L.) Millsp.) by small farmers and to inventoriate methods traditionally used to control these insects, a survey was conducted in 41 households of Northern Uganda (Lira and Apac districts). Virtually all small farmers (95%) considered blister beetle (Mylabris sp.), which is the most conspicious insect damaging pigeonpea at the flowering stage, as the main pest of the crop. This is conflicting with field observations made earlier in Northern Uganda which pointed out pod borers (Helicoverpa armigera Hübner and Maruca vitrata Geyer) and pod sucking bugs (mainly Clavigralla sp.) as the most damaging pests for pigeonpea production. A new pest of pigeonpea, Luprops baldius Müller, was identified during this survey. Its adults and larvae are damaging to mature pods in case of late harvest.

Keywords : arthropod pests, Cajanus cajan, extension activities, indigenous traditional knowledge, Luprops baldius, Mylabris, pigeonpea, Uganda

To cite this article

Franck Velay, Jean-Pierre Baudoin & Guy Mergeai, «Caractérisation du savoir paysan sur les insectes nuisibles du pois d’Angole (Cajanus cajan (L.) Millsp.) dans le Nord de l’Ouganda», BASE [En ligne], Volume 5 (2001), Numéro 2, 105-114 URL : https://popups.ulg.ac.be/1780-4507/index.php?id=14928.

About: Franck Velay

Association française des Volontaires du Progrès. PEPIPALM. B.P. 558 Eda (Cameroun).

About: Jean-Pierre Baudoin

Unité de Phytotechnie des Régions intertropicales. Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux. Passage des Déportés, 2. B–5030 Gembloux (Belgique).

About: Guy Mergeai

Unité de Phytotechnie des Régions intertropicales. Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux. Passage des Déportés, 2. B–5030 Gembloux (Belgique). E-mail : mergeai.g@fsagx.ac.be