BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Impact factor: 1,319 (2019)

since 05 February 2011 :
View(s): 274 (3 ULiège)
Download(s): 158 (3 ULiège)
print        
Jacques Somda

Performances zootechniques et rentabilité financière des ovins en embouche au Burkina Faso

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Reçu le 21 décembre 1999, accepté le 4 mai 2001

Résumé

L’objectif de cet article est d’identifier les facteurs influençant les performances zootechniques et la rentabilité financière de l’embouche ovine en milieu paysan. La province d’Oubritenga au Burkina Faso a constitué le cadre de l’étude. Le matériel animal est composé de 83 béliers de races mossi, métis et bali-bali fournis par 24 producteurs. Deux rations alimentaires ont été distribuées sur une période de 50 jours. Les données ont été collectées à l’aide de fiches de suivi. Les gains moyens quotidiens ont été calculés et analysés. Un modèle de gain pondéral a été construit pour identifier les facteurs affectant les performances zootechniques. Des ratios coût-bénéfice ont été calculés pour analyser les déterminants de la rentabilité financière. Les résultats zootechniques montrent que les performances des ovins en embouche dépendent surtout de la combinaison des facteurs alimentaires et des caractéristiques génétiques (race, individu, etc.). La rentabilité financière est fortement influencée par les marchés des intrants zootechniques et vétérinaires, et des ovins. Ces résultats impliquent que les techniques d’embouche doivent intégrer les caractéristiques des ovins dans la composition des rations alimentaires proposées aux producteurs. En outre, des politiques commerciales visant le rabattement des taxes sur les intrants échangeables sont indispensables à l’amélioration des performances financières de l’embouche.

Mots-clés : analyse coût avantage, Burkina Faso, croissance pondérale, engraissement, ovin, rentabilité

Abstract

Sheep fattening in Burkina Faso: biological performances and profitability

The purpose of this study was to identify the factors affecting the economical and biological performances of lamb fattening operations in rural area. This study was conducted in Oubritenga province in Burkina Faso. Eighty-three rams supplied by 24 producers were involved in the test. Two rations were dispensed during fifty days. Body weight changes and financial operations were monitored. A weight gain model was built to explore growth determinants. Then, cost-benefit ratios were analysed to identify financial efficiency factors. Results show that growth performance depends on the combination of diet and sheep breeds rather than on feed only. Output markets and input marketing policy influence negatively financial cost-effectiveness. This implies firstly, that feed mixes proposed to producers must take species characteristics into account. Secondly, marketing policies enforced on livestock inputs which focus on reducing taxes are indispensable to improve the cost-effetiveness of fattening operations.

Keywords : Burkina Faso, cost benefit analysis, fattening, profitability, sheep, weight growth

To cite this article

Jacques Somda, «Performances zootechniques et rentabilité financière des ovins en embouche au Burkina Faso», BASE [En ligne], Volume 5 (2001), Numéro 2, 73-78 URL : https://popups.ulg.ac.be/1780-4507/index.php?id=14874.

About: Jacques Somda

International Trypanotolerance Centre. PMB 14, Banjul (Gambie). E-mail : j.somda@itc.gm