BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Impact factor: 1,087 (2020)

since 05 February 2011 :
View(s): 127 (7 ULiège)
Download(s): 50 (3 ULiège)
print        
Luc Pussemier & Walter Steurbaut

Instruments de mesure de l’utilisation de produits phytosanitaires dans un contexte de développement durable

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Reçu le 3 février 2004, accepté le 19 avril 2004

Résumé

Pour mesurer les progrès réalisés en termes de développement durable dans les stratégies de protection phytosanitaire nécessitant l’usage de produits phytopharmaceutiques, des indicateurs sont proposés qui, suivant les objectifs fixés, peuvent être simples (valeur chiffrée directement disponible) ou de complexité croissante (ensemble de valeurs obtenues à l’aide d’algorithmes plus ou moins complexes). Les indicateurs les plus simples sont les indicateurs d’utilisation (tonnage utilisé dans une entité géographique déterminée, nombre de traitements par saison). Malgré des avantages évidents (facilité de calcul), ces indicateurs présentent des faiblesses car ils ne permettent pas de mettre en évidence des tendances en termes d’impact des produits phytosanitaires sur l’homme (en tant qu’applicateur de traitement, travailleur agricole, consommateur de denrées traitées) ou sur l’environnement (effets préjudiciables sur le sol, l’eau, l’air et sur les organismes qui y sont présents). Le présent article décrit un certain nombre d’indicateurs d’utilisation (Tonnage, Fréquence), de pression sur le sol et les eaux (SEPTWA) et d’impact (Seq, SyPEP, POCER), utilisés en Belgique en tant qu’instruments de mesure du développement durable. Des exemples d’applications sont présentés dans le cadre de la lutte intégrée. Ils portent sur le choix de substances actives, de produits commerciaux, de modalités d’application et de schémas de traitement identifiés par ces indicateurs comme étant les plus sûrs pour l’homme et les plus respectueux pour l’environnement.

Mots-clés : Belgique, développement durable, environnement, indicateurs, lutte intégrée, produits phytosanitaires, protection des cultures, toxicité

Abstract

Instruments aimed to measure pesticide use in the framework of sustainable development

Indicators are proposed in order to be able to measure progress towards sustainability in crop protection strategies requiring the use of pesticides. According to the fixed objectives, such indicators can be either simple (figure easily obtainable) or more complex (set of figures obtained using more or less complex algorithms). The most simple indicators are indicators of use (tonnage which has been used in a well defined geographic area, number of treatments during a cropping season). While interesting for their simplicity and for their readily availability, those indicators present some drawbacks because they do not allow to take into account trends in the impact of pesticides on man (as a pesticide applicator, as an agricultural worker or as a consumer of treated foodstuffs) or on the environment (harmful effects on soil, water, air and on the organisms living therein). The present paper describes a set of indicators related to the usage (Tonnage, Frequency of application), to the soil and water pressure (SEPTWA) and to the impact (Seq, SyPEP, POCER), that has been used in Belgium in order to measure some progress towards sustainable development. Examples of application are provided in the framework of Integrated Pest Management. They deal with the choice of active ingredients, commercial preparations, application modes and treatment schemes that, using such indicators, are identified as safer for man and for the environment.

Keywords : Belgium, crop protection, environment, indicators, IPM, pesticides, sustainable development, toxicity

To cite this article

Luc Pussemier & Walter Steurbaut, «Instruments de mesure de l’utilisation de produits phytosanitaires dans un contexte de développement durable», BASE [En ligne], Volume 8 (2004), Numéro 3, 177-185 URL : https://popups.ulg.ac.be/1780-4507/index.php?id=14076.

About: Luc Pussemier

Département Qualité et Sécurité. Centre d’Étude et de Recherches vétérinaires et agrochimiques. Leuvensesteenweg 17. B– 3080 Tervuren (Belgique).

About: Walter Steurbaut

Laboratorium voor Fytofarmacie. Vakgroep Gewasbescherming. Universiteit Gent. Coupure links 653. B – 9000 Gent (België).