BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576 2507-0711

 

since 01 November 2014 :
View(s): 248 (17 ULiège)
Download(s): 14 (0 ULiège)
print        
Cécile LAMALLE, François PETIT, G. KOCH, C. HURTGEN & Albert PISSART

Les transports en suspension et en solution dans la Burdinale, affluent principal de la Mehaigne

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

Les concentrations des matières minérales et organiques transportées en suspension et les teneurs en éléments en solution ont été mesurées d'octobre 1985 à janvier 1987 dans 323 échantillons d'eau prélevés à deux endroits dans une petite rivière de Belgique: la Burdinale. Celle-ci draine un bassin hydrographique de 28 km², dans une région limoneuse agricole située à la limite méridionale de la Hesbaye.

Les droites de régression établissant les relations entre les concentrations et les débits d'une part, et entre les débits solides et liquides d'autre part, ont été calculées en séparant les échantillons d'après le type de condition hydrologique rencontré au moment de leur prélèvement. Les débits enregistrés par deux limnigraphes ont permis, via l'équation des droites de régression, de calculer les transports totaux à chaque station pour l'année 1986. La quantité de matières évacuées par la rivière correspond à une érosion estimée à environ 0,1mm/an sur tout le bassin hydrographique.

Les différences trouvées entre les deux sous-bassins étudiés ont été expliquées par leur topographie et leur affectation des sols.

Les valeurs obtenues dans ce travail sont les plus élevées de toutes celles trouvées pour les rivières étudiées par le Service de Géomorphologie et de Géologie du Quaternaire à l'Université de Liège. Elles ne peuvent cependant expliquer les charges très élevées trouvées dans la Meuse à Liège.

Index de mots-clés : Belgique, Hesbaye, Meuse, transports en solution, transports en suspension

Abstract

Organic and mineral sediments transported in suspension and minerals in solution were measured from October 1985 until January 1987 in the Burdinale, a small river in Belgium. This river collects water from a 28km² basin which is near the southern limit of the agricultural loess region.

Regressions between sediment concentration and water discharges and regressions between the total amount of transported sediments and water discharges were calculated separately for constant, increasing and decreasing discharges. The water discharges were continuously measured by two limnigraphs so it was possible to estimate through the regression the total transport for the year 19866: a value of approximately 0.1 mm/year was obtained for the erosion of the whole basin.

Differences in sediment transport at two places, where the discharges were measured and the samples collected, are explained by changes in topography and in land uses.

The values obtained here are the highest that our laboratory has measured in the Meuse basin. However, these values are not high enough to explain the very high suspended sediment values recorded in the Meuse at Liège by G. Lemin et al. (1897).

To cite this article

Cécile LAMALLE, François PETIT, G. KOCH, C. HURTGEN & Albert PISSART, «Les transports en suspension et en solution dans la Burdinale, affluent principal de la Mehaigne», BSGLg [En ligne], 25 (1990/1) - Rivières : formes, processus, milieu de vie, URL : https://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=3737.

About: Cécile LAMALLE

Laboratoire de Géomorphologie et de Géologie du Quaternaire

Université de Liège

About: François PETIT

Laboratoire de Géomorphologie et de Géologie du Quaternaire

Université de Liège

About: G. KOCH

Centre d'Étude de l'Énergie Nucléaire.

Boeretang, 200,

B-2400 MOL

About: C. HURTGEN

Centre d'Étude de l'Énergie Nucléaire.

Boeretang, 200,

B-2400 MOL

About: Albert PISSART

Laboratoire de Géomorphologie et de Géologie du Quaternaire

Université de Liège

Call for papers

Call for papers "Miscellaneous" (BSGLg 2020/2)

More info