BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576 2507-0711

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 123 (8 ULiège)
Téléchargement(s): 169 (0 ULiège)
print        
Herman W. DE SWART

Karst in the Netherlands

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

98 % des Pays-Bas sont constitués de sédiments quaternaires tels que sable, argile et tourbe. Dans deux petites régions, cependant, il existe des roches plus anciennes et même un peu de karst: la région de Winterswijk, avec du Muschelkalk (Trias) et la partie sud du Limbourg hollandais, avec de la craie crétacée. Quelques lapiés ont été découverts (et détruits) dans des carrières de Winterswijk, mais au Limbourg un périmètre relativement étendu comprend toujours des phénomènes karstiques intéressants, menacés eux aussi. La région karstique compte 160 km d'excavations souterraines, des dolines, des "tuyaux d'orgues" et quelques conduits naturels ou grottes (d'une longueur de 70 m).

Abstract

98 % of the Netherlands consist of quatemary sediments such as sand, clay and peat. In two small areas, however, we find older rocks and even some karst: the Winterswijk area with Muschelkalk (Triassic) and the southem part of Dutch Limburg with cretaceous chalk. Some lapiés were found (and destroyed) during quarrying activities in Winterswijk, but in Limburg a relatively large area with interesting karst phenomena still exists, threatened as well. The karst area comprises 160 km of underground quarries, dolines, geological "organ pipes" and some natural passages or caves (with a length of 70 m).

Pour citer cet article

Herman W. DE SWART, «Karst in the Netherlands», BSGLg [En ligne], 29 (1993/2) - Spéléologie physique et karstologie, URL : https://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=3342.

Appels à contribution

Appel à contributions « Varia » FERMÉ

Plus d'info