sinds 05 februari 2011 :
Weergave(s): 76 (0 ULiège)
Download(s): 46 (0 ULiège)
print        
André Hufty

Ferruginisations en Lorraine belge et leur utilisation en géomorphologie

(Volume 83 (1959-1960) — Bulletin n° 1, 2, 3, 4 et 5 - octobre, novembre, décembre 1959, janvier et février 1960)
Article
Open Access

Documenten bij dit artikel

Bijlagen

Résumé

L’auteur étudie des restes de ferruginisations, c’est-à-dire de croûtes ferrugineuses, d’origine pédologique, qui semblent avoir fossilisé d’anciennes surfaces d’érosion en Lorraine belge. La connaissance des conditions de formations du phénomène, tant topographiques que climatiques, basée en partie sur la comparaison avec des concrétionnements analogues observés ailleurs, a permis :

D’abord de reconstituer une ancienne surface d’érosion formée vers 400 m dans la région d’Arlon et de raccorder avec vraisemblance les sommets de cette même région, 420 à 430 m, à la surface oligo-miocène développée dans le Bassin de Paris.

Ensuite de préciser les conditions climatiques assez chaudes qui ont régné périodiquement à la fin du Tertiaire et peut-être au début du Quaternaire.

Om dit artikel te citeren:

André Hufty, «Ferruginisations en Lorraine belge et leur utilisation en géomorphologie», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 83 (1959-1960), Bulletin n° 1, 2, 3, 4 et 5 - octobre, novembre, décembre 1959, janvier et février 1960, B71-B86 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=6860.

Over : André Hufty

Université de Liège, Laboratoire de Géographie physique, Liège, Belgique.