since 05 February 2011 :
View(s): 43 (1 ULiège)
Download(s): 26 (1 ULiège)
print        
Henri Termier & Geneviève Termier

Une hypothèse sur la paléogéographie de l’Afrique au cours du Paléozoique inférieur

(Volume 92 (1969) — Fascicule 3)
Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Au Paléozoïque le bouclier africain s’est trouvé presque constamment hors des atteintes de la mer. D’un autre côté, on connait des tillites éocambriennes indiquant l’existence d’une calotte polaire en Mauritanie, au Congo et en Afrique du Sud, puis de très importants indices glaciaires d’âge Ordovicien Supérieur de part et d’autre de la dorsale Reguibat et à la périphérie du Hoggar. On propose l’idée que plusieurs inlandsis se sont succédé sur l’Afrique depuis l’Eocambrien jusqu’au Dévonien, au cours d’environ 200 millions d’années. L’augmentation de poids due à l’accumulation de la glace a certainement entraîné une subsidence considérable et une remise en profondeur pourrait expliquer les âges relativement récents calculés pour les biotites dans une grande partie de l’Afrique.

To cite this article

Henri Termier & Geneviève Termier, «Une hypothèse sur la paléogéographie de l’Afrique au cours du Paléozoique inférieur», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 92 (1969), Fascicule 3, 447-453 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=6839.

About: Henri Termier

Professeur honoraire à la Sorbonne, Paris, France.

About: Geneviève Termier

Maître de Recherche au C.N.R.S., Université de Paris, Faculté des Sciences, Laboratoire de Géologie structurale, 9, quai Saint-Bernard, Paris Ve, France.