since 05 February 2011 :
View(s): 32 (3 ULiège)
Download(s): 35 (4 ULiège)
print        
Paul Michot

La faille d'Ombret

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Après avoir exposé la stratigraphie détaillée des formations gedinniennes de la région d’Ombret, l’auteur analyse leur structure tectonique immédiatement au S. de la bande calédonienne de Sambre-Meuse en se basant sur la coupe du ravin du Ry de Mer située à l’ouest de cette localité. La comparaison de cette coupe avec la coupe classique de la vallée du Fond d’Oxhe au sud d’Ombret, montre la disparition progressive vers l’E. de son unité tectonique la plus septentrionale, et ce sous l’effet d’une faille située au contact du Gedinnien et de la bande calédonienne : c’est la faille d’Ombret, légèrement oblique à la direction des plis du Gedinnien, et par conséquent à caractère cisaillant. Elle refoule le Gedinnien sur le Silurien appartenant à l’unité calédonienne directement en discordance sous le Frasnien du bassin de Namur. La faille d’Ombret s’identifie donc à la faille eifélienne. Vers l’ouest elle se prolonge jusqu’au delà de la vallée de la Meuse transversale, au S. de Namur, en se maintenant au contact du Gedinnien et de la bande calédonienne pour rejoindre finalement la Faille de Maulenne.

To cite this article

Paul Michot, «La faille d'Ombret», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 92 (1969), Fascicule 2, 243-254 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=6754.

About: Paul Michot

Université de Liège, Laboratoire de géologie et de pétrologie, 7, place du Vingt-Août, Liège, Belgique.