since 05 February 2011 :
View(s): 67 (1 ULiège)
Download(s): 25 (0 ULiège)
print        
Paul Macar

Contribution à l’étude géomorphologique de l’Ardenne (Note préliminaire)

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Dans cette note sont exposés brièvement les premiers résultats d’une étude géomorphologique détaillée de l’Ardenne, ainsi que les méthodes employées. L’étude des sommets conduit à l’hypothèse de travail suivante : en Haute-Ardenne subsistent des restes de deux surfaces d’érosion, l’une éocène, l’autre prémaestrichtienne, toutes deux surmontées de monadnocks. La surface éocène est en partie d’origine marine, en partie d’origine continentale. Depuis, la Haute-Ardenne n'a plus subi d’érosion marine active, ni de pénéplanation étendue, mais les deux surfaces ont été déformées par un large bombement. L’étude des replats, entreprise dans le détail et par une méthode originale, montre que ceux-ci s’ordonnent en une série de niveaux d’aplanissement partiels. Ceux-ci, jusqu’ici étudiés dans la Semois ardennaise, la Famenne et l’Ardenne liégeoise, se révèlent presqu’horizontaux dans le sens d’allongement du massif ardennais, mais déformés dans le sens perpendiculaire, et ce, en conformité avec le bombement de la Haute-Ardenne. Ils accusent de plus des ondulations transversales moins importantes qui, à première vue, semblent résulter d’une accentuation posthume d’anticlinaux transversaux paléozoïques.

To cite this article

Paul Macar, «Contribution à l’étude géomorphologique de l’Ardenne (Note préliminaire)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 61 (1937-1938), Bulletin n° 6, 7 et 8 - mars, avril et mai 1938, B224-B237 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=6703.