since 05 February 2011 :
View(s): 34 (2 ULiège)
Download(s): 93 (2 ULiège)
print        
Camille Ek

Les influences structurales sur la morphologie de la grotte de Remouchamps (Belgique)

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

La structure géologique a eu, sur la genèse et la morphologie de la Grotte de Remouchamps, des effets déterminants.

1. Influence du pendage des bancs.

D'importants siphons prennent naissance lorsque la direction d'écoulement de l'eau est parallèle à l'orientation du pendage.

2. Influence des diaclases.

Les diaclases constituent souvent des chemins plus favorables à l'eau que les surfaces de stratification. Les causes en sont recherchées : 1° dans l'influence de la pente d'une surface sur la vitesse d'écoulement de l'eau; 2° dans l'existence d'une ouverture préalable des diaclases; 3° dans la plus grande propreté des surfaces de diaclases.

3. Influence des failles.

Une imposante galerie s'est développée dans la charnière faillée d'un anticlinal. Elle suit non seulement la direction de la faille, mais aussi la pente de l'ennoyage du pli. Quant à la salle la plus grande de la grotte, elle coïncide avec l'existence d'une faille normale. C'est la relaxation, pensons-nous, qui a entraîné des effondrements souterrains qui se sont propagés sur une hauteur de près de 60 m.

Abstract

The geological structure has had a determining effect on the genesis and morphology of the Remouchamps cavern.

1. Influence of the dip of the beds.

Some important siphons have formed where the direction of water flow is parallel to the dip.

2. Influence of joints.

Joints often provide more favorable routes for water than the bedding planes. The factors responsible for this appear to be (a) the influence of the slope of a surface on the speed of water flow, (b) the existence of open joints, and (c) the cleanliness of the joint surfaces (as compared with those of bedding planes).

3. Influence of faults.

An imposing gallery has formed in the faulted hinge of one of the anticlines. It follows not only the strike of the fault but also the slope of the fold plunge. The largest chamber of the cavern coincides with the position of a normal fault. It is thought that the release of strain along the fault has led to progressive subterranean collapse extending to a height of nearly 60 meters.

To cite this article

Camille Ek, «Les influences structurales sur la morphologie de la grotte de Remouchamps (Belgique)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 93 (1970), Fascicule 2, 293 - 304 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=6236.

About: Camille Ek

Laboratoire de Géographie physique et Géologie, Université de Liège, Place du Vingt Août 7, 4000 Liège, Belgique.