since 05 February 2011 :
View(s): 108 (1 ULiège)
Download(s): 725 (0 ULiège)
print        
Henri Termier & Geneviève Termier

Distribution des faunes marines dans le sud de la Téthys et sur la bordure septentrionale du Gondwana au cours du Paléozoïque supérieur

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Face à la zone varisco-altaïde, la bordure méridionale de la Téthys subit des modifications climatiques explicables par la mobilité des plaques et la translation générale des supercontinents du sud vers le nord. L'épeirogénèse Mésocarbonifère, soulevant un continent Eurafricain centré sur la Moghrabia et jouxtant l'Amérique du Nord, a rendu difficiles puis impossibles les migrations fauniques réciproques directes EW et WE entre Amérique du Nord et Téthys fracturale (pré-méditerranéenne). La glaciation gondwane de la fin du Carbonifère fit naître dans la zone Oman-Afghanistan-Salt Range-Australie-Nouvelle Zélande les éléments d'une faune froide. Au Permien, les faunes chaudes d'Amérique du Nord effectuèrent vers le Golfe téthysien, de l'ouest vers l'est, de lentes prochorèses aboutissant à un décalage temporel, dont le maximum se place à l'extrémité tunisienne de la Téthys fracturale. Les auteurs tentent de reconstituer la position initiale des gisements téthysiens dans le contexte de ces paléogéographies successives. Une revue des principaux groupes d'Invertébrés marins contemporains de la période étudiée permet de rechercher les mécanismes de leur répartition.

Abstract

The southern edge of the Tethys, opposite the varisco-altaic zone, suffered climatic changes which are explicable by Plate mobility and the general movement of the super-continents towards the north. The mid-Carboniferous epeirogenic phase, causing uplift of an Eurafrican continent centred on Moghrabia and adjoining North America, rendered difficult and then impossible reciprocal E-W and W-E faunal migrations between North America and the fracturing Tethys (pre-Mediterranean). The late Carboniferous glaciation of Gondwanaland gave rise to a cold-water fauna in the zone Oman-Afghanistan-Salt Range-Australia-New Zealand. During the Permian, warm-water faunas from North America migrated slowly from west to east towards the Tethysian Gulf. This led to a temporal displacement of faunas reaching a maximum in the Tunisian extremity of the fracturing Tethys. The authors try to reconstruct the initial positions of the different Tethyan fossil localities in the context of successive palaeogeographies. A review of the principal contemporaneous marine invertebrate groups for the period in question helps in determining their distribution mechanisms.

To cite this article

Henri Termier & Geneviève Termier, «Distribution des faunes marines dans le sud de la Téthys et sur la bordure septentrionale du Gondwana au cours du Paléozoïque supérieur», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 97 (1974), Fascicule 2, 387 – 446 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=5666.

About: Henri Termier

Université de Paris VI, Département de Géologie Structurale, 4, place Jussieu, Tour 26-EI, 75230 Paris Cedex 05, France.

About: Geneviève Termier

Université de Paris VI, Département de Géologie Structurale, 4, place Jussieu, Tour 26-EI, 75230 Paris Cedex 05, France.