since 05 February 2011 :
View(s): 117 (3 ULiège)
Download(s): 447 (6 ULiège)
print        
Jean Klerkx & P. De Paepe

The main characteristics of the magmatism of the Cape Verde Islands

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

La formation la plus ancienne reconnue jusqu'ici aux îles du Cap Vert est celle qui constitue la partie centrale de l'île de Maio (complexe central igné) : il s'agit de laves en coussins ayant une composition de tholéiite océanique. Des arguments structuraux, pétrographiques et géochimiques permettent d'affirmer que ce complexe igné représente un fragment de la croûte océanique de l'Océan Atlantique s'étant formé à la fin du Jurassique ou au début du Crétacé.

Le magmatisme qui s'est développé après le soulèvement de ce segment d'ancien fond océanique à la surface de l'océan se caractérise par une composition fortement alcaline, allant depuis des néphélinites et des néphélinites mélilitiques jusqu'à des basanites; en outre d'importantes intrusions de syénites néphéliniques et de carbonatites se sont mises en place dans certaines îles.

La genèse des laves alcalines est interprétée par une fusion de la pyrolite à phlogopite dans une partie profonde du manteau.

La transition depuis un volcanisme à composition de tholéiite océanique vers un magmatisme basique fortement alcalin est mise en relation avec l'apparition de fractures transverses dans l'Océan Atlantique.

Abstract

The oldest rocks known on the Cape Verde Islands form the basement of the island of Maio; this « central igneous complex » is built up by pillow lavas of oceanic tholeiitic composition. Structural, petrographical and geochemical arguments support the hypothesis that this complex formed part of the ocean floor of the Atlantic Ocean during the Late Jurassic or Early Cretaceous.

After the uplift of that segment of ancient ocean floor to sea-level the lavas erupted on Maio became strongly alkaline. They range from nephelinites and melilite nephelinites to basanites and are accompanied by important intrusions of nepheline syenite and carbonatites.

The basic alkaline magmatism probably results from the fusion of phlogopite pyrolite in a deeper zone of the mantle.

An attempt is made to correlate the transition from oceanic tholeiitic to basic alkaline volcanism with the development of transverse fracture zones in the Atlantic Ocean.

To cite this article

Jean Klerkx & P. De Paepe, «The main characteristics of the magmatism of the Cape Verde Islands», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 99 (1976), Fascicule 2, 347 - 357 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=5387.

About: Jean Klerkx

Musée royal de l'Afrique Centrale — Département de Géologie et de Minéralogie, B-1980 Tervuren, Belgium.

About: P. De Paepe

Laboratorium voor Aardkunde — Rijksuniversiteit Gent, Rozier 44, B-9000 Gent, Belgium.