since 05 February 2011 :
View(s): 173 (4 ULiège)
Download(s): 4415 (46 ULiège)
print        
Ngongo Kashisha

Sur la similitude entre les gisements uranifères (type Shinkolobwe) et les gisements cuprifères (type Kamoto) au Shaba, Zaïre

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Outre ses gisements de cuivre et de cobalt (type Kamoto), le Sud-Shaba comprend des minéralisations en uranium et en nickel. Les plus importantes constituent notamment le gisement de Shinkolobwe.

Une hypothèse émise jadis attribue à ces dernières une origine et un mode d'emplacement sans rapport avec les minéralisations cuprifères. Mais les faits observés depuis lors montrent qu'elles partagent avec celles-ci plusieurs traits communs : localisation dans une même unité stratigraphique, caractère stratiforme, zonalité dans la répartition des métaux et autres relations texturelles et structurelles.

Cette remarquable similitude paraît ne pas relever du pur hasard. Si elle ne peut suffire à prouver la communauté d'origine entre l'uranium et le cuivre, elle suggère au moins un même mode de formation pour leurs gisements. Pour cette seule raison, la comparaison vaut la peine d'être faite, car dans la recherche de nouveaux gisements, ces critères de formation peuvent s'avérer des plus utiles.

Abstract

In addition to the copper and cobalt deposits (Kamoto type), uranium and nickel deposits are present in South-Shaba. The most important of these is the Shinkolobwe ore body.

In the past, the origin and the mode of emplacement of the uranium/nickel deposits were thought to be unrelated to those of the copper mineralisation. However, recent observations show that they have several common features: localisation in the same stratigraphic unit, stratiform character, zonal distribution of the metals, and other textural and structural relations.

Such remarkable similarity is unlikely to be due to chance. Even if it does not prove a common origin for the uranium and copper, it suggests that the mode of formation of their respective ore bodies was similar. This is itself in important because, in the search for new ore bodies, criteria related to their formation can be most useful.

To cite this article

Ngongo Kashisha, «Sur la similitude entre les gisements uranifères (type Shinkolobwe) et les gisements cuprifères (type Kamoto) au Shaba, Zaïre», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 98 (1975), Fascicule 2, 449 - 462 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=4987.

About: Ngongo Kashisha

Gécamines, Département géologique, Likasi, Zaïre. Université de Liège, Laboratoire de géologie appliquée, Belgique.