since 05 February 2011 :
View(s): 128 (9 ULiège)
Download(s): 38 (4 ULiège)
print        
André Lessuise, Maurice Streel & Michel Vanguestaine

Observations palynologiques dans le Couvinien (Emsien terminal et Eifelien) du bord oriental du synclinorium de Dinant, Belgique

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Annexes

Résumé

Le Couvinien (unité chronostratigraphique équivalente à l'Emsien terminal et à l'Eifelien) a fait l'objet d'observations palynologiques, portant tant sur les Acritarches que sur les Spores, au bord oriental du synclinorium de Dinant, Belgique. Les prélèvements sont localisés au sein d'une succession lithologique dont certaines des unités sont nouvelles et définies ici pour la première fois. Leurs relations biostratigraphiques avec les couches types du bord sud du bassin sont établies sur la base des brachiopodes. Vingt-trois espèces de spores sont identifiées, Grandispora velata et les hystricospores font leur première apparition à l'intérieur de la séquence analysée; la première au Couvinien Supérieur, les secondes probablement dans l'Emsien Supérieur (pré-Couvinien). Leur absence permet d'autre part de dater une partie des poudingues situés à la base des séquences étudiées. Trente-cinq espèces d'Acritarches sont identifiées. Certaines sont remaniées de sédiments aussi anciens que le Cambro-Ordovicien, la plupart sont ubiquistes déjà connues au Dévonien Inférieur voire même au Silurien, quelques-unes correspondent à des espèces décrites ailleurs dans le Dévonien Moyen ou le Dévonien Supérieur. Sur la base de ces dernières un essai de subdivision du Couvinien en 4 associations est proposé.

Abstract

The Couvinian (a chronostratigraphical unit equivalent to the Uppermost Emsian and to the Eifelian) was made the object of palynological studies concentrating as much on acritarchs as on spores in the eastern flank at the synclinorium of Dinant. The samples are located in a lithological sequence, certain of the units in which are new and defined here for the first time. Their biostratigraphical relations with the type sequence on the south side of the basin were established on the bases of brachiopods. Twenty-three spore species are recorded. Grandispora velata and hystricospores make their first appearance whithin the sequence studied, the first in the Upper Couvinian, the second probably in the Upper Emsian (pre-Couvinian). Their absence permits to date also part of the conglomerate beds which characterize the base of these sequences. Thirty-five species of acritarchs were recognized. Certain are reworked from sediments as ancient as the Cambro-Ordovician, the majority are ubiquitous and already known from the Lower Devonian and even from the Silurian. Some correspond to species already described from the Middle or UpperDevonian. On the basis of the latter, a subdivision of the Couvinian into 4 zones is proposed.

To cite this article

André Lessuise, Maurice Streel & Michel Vanguestaine, «Observations palynologiques dans le Couvinien (Emsien terminal et Eifelien) du bord oriental du synclinorium de Dinant, Belgique», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 102 (1979), Fascicule 1, 325 - 355 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=4356.

About: André Lessuise

Paléobotanique et Paléopalynologie, Université de Liège, 7, place du Vingt-Août, 4000 Liège, Belgique.

About: Maurice Streel

Paléobotanique et Paléopalynologie, Université de Liège, 7, place du Vingt-Août, 4000 Liège, Belgique.

About: Michel Vanguestaine

Paléobotanique et Paléopalynologie, Université de Liège, 7, place du Vingt-Août, 4000 Liège, Belgique.