since 05 February 2011 :
View(s): 233 (8 ULiège)
Download(s): 86 (2 ULiège)
print        
Jacques Cailteux

L'origine du talc dans le C.M.N. (ou R.2.3) de Kambove (Shaba - Zaïre)

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Annexes

Résumé

Le C.M.N. se situe lithostratigraphiquement au sommet du Groupe des Mines. A Kambove, la plupart de ses couches contiennent un talc sédimentaire, suite à une modification des conditions chimiques du milieu de dépôt.

Ce changement a provoqué la précipitation de sépiolite. Cette dernière a pu évoluer assez facilement en talc, libérant de la silice. La présence d'une grande quantité de magnésium en solution a entraîné une dolomitisation complète des sédiments, ainsi que la cristallisation de porphyroblastes de magnésite. Le pH du milieu était sans doute proche de la valeur actuelle de l'eau océanique moyenne, soit 8,2, et correspond vraisemblablement à la limite de saturation de la sépiolite.

Abstract

The C.M.N. forms the highest part of the "Groupe des Mines". At Kambove the majority of its strata contain a sedimentary talcum, as the result of chemical changes in the conditions of deposition. Sepiolite has been precipitated and this mineral is easily changed into talcum, producing free silica. The presence of a large quantity of magnesium in solution has resulted in the complete dolomitisation of the sediments as well as the production of magnesite porphyroblast crystals. The pH of the sediments was undoubtedly close to the average value for present-day oceanic waters (8.2) and probably corresponded to the saturation limit of sepiolite.

To cite this article

Jacques Cailteux, «L'origine du talc dans le C.M.N. (ou R.2.3) de Kambove (Shaba - Zaïre)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 102 (1979), Fascicule 1, 213 - 221 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=4313.

About: Jacques Cailteux

Gecamines, Département Géologique, Likasi, Zaïre.