since 05 February 2011 :
View(s): 186 (4 ULiège)
Download(s): 119 (2 ULiège)
print        
Stanislas de Béthune

Les épidotites de Libramont

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Annexes

Résumé

Les épidotites de Libramont, interstratifiées dans des phyllades et des quartzites de faciès greenschist du Dévonien inférieur, sont composées, outre l'épidote, de quartz, d'amphibole, de grenat et de graphite, avec accessoirement du sphène.

L'ordre de cristallisation des minéraux : amphibole, pistachite, clinozoïsite, grenat manganésifère, zoïsite, diopside, se déduit des observations texturales. A la suite d'une phase hydrothermale tardive, le pyroxène a été entièrement ouralitisé.

La paragenèse stable, qui correspond au stade culminant du métamorphisme est : clinozoïsite + zoïsite + amphibole + diopside + quartz + grenat + graphite + sphène, qui s'accorde bien avec la composition de ces roches.

Les épidotites étaient à l'origine des marnes sableuses et éventuellement ankéritiques, et se sont formées par une série de réactions de décarbonatation successives.

Le problème de la coexistence de clinozoïsite et de zoïsite, ainsi que de la présence de diopside dans des roches de faciès greenschist est soulevé.

Abstract

The epidotites found near Libramont (Belgium) are completely recristallised epidote – quartz – amphibole – garnet - graphite rocks with accessory titanite, interbedded in Lower Devonian phyllites and quartzites of greenschist facies.

The order of crystallization of minerals: amphibole, pistachite, clinozoïsite, manganiferous garnet, zoïsite, diopside, is deduced from textural observations. As a result of a late hydrothermal retromorphic event, the diopside has been completely uralitised.

The stable mineral paragenesis during the climax of metamorphism is: clinozoïsite + zoïsite + amphibole + diopside + quartz + garnet + graphite + titanite . This is in good agreement with the chemical composition of the rocks.

It is proposed that the epidotites were initially sandy, possibly even ankeritic marls, and were formed by successive decarbonation reactions.

The problem of coexisting clinozoïsite and zoïsite and of the presence of diopside in greenschist facies rocks is discussed briefly.

To cite this article

Stanislas de Béthune, «Les épidotites de Libramont», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 104 (1981), Fascicule 1, 75-89 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=4088.

About: Stanislas de Béthune

Laboratoire de Minéralogie, Université de Liège, Place du XX Août, 7-9, Liège.