since 05 February 2011 :
View(s): 1019 (4 ULiège)
Download(s): 2450 (24 ULiège)
print        
Hubert Pélissonnier

Sur l'ampleur de l'altération supergène dans la formation des gîtes minéraux exploitables

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Annexes

Résumé

L'approfondissement des travaux miniers dans nombre d'exploitations permet d'avoir une meilleure appréciation sur l'importance de l'altération supergène dans la formation des concentrations minérales. La prise en compte des données récentes de l'hydrogéologie permet d'en éclairer le mécanisme.

Ainsi la validité des schémas anciens peut-elle être étendue en ce qui concerne la zone d'oxydation à l'ensemble des gisements d'oxydes de manganèse, en ce qui concerne la zone de cémentation à l'ensemble des gisements de cuivre stratiformes du Shaba et de Zambie.

Sont ensuite analysés les schémas plus récents dans lesquels l'altération supergène agit sur une anomalie géochimique et non sur un gisement préexistant. Cette hypothèse paraît acceptable pour les rolls uranifères et les arkoses plombifères pédogénétiques, mais non pour les minéralisations karstiques plomb-zinc.

En conclusion on insiste d'une part sur l'unité entre les minéralisations oxydées et sulfurées supergènes, qui forment les deux éléments inséparables d'un même ensemble; d'autre part sur le caractère vivant, actuel du phénomène qui développe des minerais riches à faible profondeur, c'est-à-dire à portée de l'homme. On suggère enfin l'application à ce processus du modèle métasomatique de KORZHINSKII.

Abstract

A better appreciation of the importance of supergene alteration in the formation of mineral concentrations has been a result of the deepening of mining work in numerous exploitations. The above importance may be explained by recent hydrogeological data.

The validity of previous models concerning the oxidized zone may now be extended to include the set of manganese oxide deposits, and the supergene sulphides zone to include the stratiform copper deposits of Shaba and Zambia.

More recent models are then analysed in which supergene alteration affects a geochemical anomaly and not a preexisting deposits. This hypothesis seems satisfactory for uraniferous rolls and pedogenetic lead-bearing arkoses, but not for karstic lead zinc mineralizations.

In conclusion, one insists on one hand on the unity between the supergene oxidized and sulphidized mineralizations which are the two inseparable elements of a same unit, on the other hand on the actual and alive feature of the phenomenon which develops rich ores at low depth - i.e. within the reach of man - . The KORZHINSKII metasomatic model may be applicable.

To cite this article

Hubert Pélissonnier, «Sur l'ampleur de l'altération supergène dans la formation des gîtes minéraux exploitables», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 102 (1979), Fascicule 2 (Liber memorialis Paul Bartholomé), 537-548 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=4006.

About: Hubert Pélissonnier

Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 60, Boulevard Saint-Michel, 75272 Paris Cedex 06.