since 05 February 2011 :
View(s): 443 (19 ULiège)
Download(s): 476 (24 ULiège)
print        
Albert Pissart & Etienne Juvigné

Un phénomène de capture près de Malmédy : la Warche s'écoulait autrefois par la vallée de l'Eau Rouge

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

La Warche passait autrefois dans la partie inférieure de la vallée du Trô Maret. Elle s'écoulait dans une direction opposée à celle de ce ruisseau. Son tracé suivait ensuite les vallées des Chôdires et de l'Eau Rouge avant de se jeter dans l'Amblève à Stavelot. La Warche a été détournée près de Bévercé, à environ 480 m d'altitude, par un affluent de la Warchenne dont l'érosion était favorisée parce qu'il s'écoulait dans le poudingue de Malmédy.

Après ce détournement de la Warche, le Trô Maret supérieur a continué à couler vers la vallée des Chôdires. C'est sans doute par déversement qu'il a fini par se diriger à son tour en direction du sud, vers le poudingue de Malmédy, dans un vallon creusé par érosion régressive.

L'étude des sédiments accumulés dans les vallées du Trô Maret, des Chôdires et de l'Eau Rouge après les captures montrent que celles-ci sont antérieures à la retombée du tuf volcanique de Rocourt (première moitié de la dernière glaciation). L'importance des érosions survenues après les captures est comparée avec la quantité de sédiments transportés par la Meuse à Liège. L'ensemble des observations indique que la capture de la Warche s'est produite peu avant le début de la dernière glaciation.

Abstract

The Warche formerly flowed in the lower part of the valley of the Trô Maret, in the opposite direction to that of this stream. Its course then followed the valleys of the Chôdires and the Eau Rouge before joining the Amblève at Stavelot. The Warche has been diverted near Bévercé at 480 m above sea level, by a tributary of the Warchenne which could erode more rapidly as it flowed over the Malmédy Conglomerate.

After this diversion of the Warche, the upper Trô Maret continued to flow towards the valley of the Chôdires. Without doubt, it is by diversion that it has in turn finished by heading southwards towards the Malmédy Conglomerate, in a valley due to headward erosion.

The study of the sediments deposited in the valley of the Trô Maret, the Chôdires and the Eau Rouge after the captures shows that they are older than the fall out of the volcanic tuff of Rocourt (first half of the last glaciation). The age of the downcutting described is discussed in the light of the geomorphological evidence.

To cite this article

Albert Pissart & Etienne Juvigné, «Un phénomène de capture près de Malmédy : la Warche s'écoulait autrefois par la vallée de l'Eau Rouge», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 105 (1982), Fascicule 1, 73-86 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=3280.

About: Albert Pissart

Université de Liège, Lab. de Géomorphologie et Géologie du Quaternaire, place du XX Août, 7, 4000 LIEGE.

About: Etienne Juvigné

Université de Liège, Lab. de Géomorphologie et Géologie du Quaternaire, place du XX Août, 7, 4000 LIEGE.