ya que 05 febrero 2011 :
Vista(s): 172 (34 ULiège)
Descargar(s): 464 (22 ULiège)
print        
Maria Lejeune-Carpentier & William A.S. Sarjeant

Restudy of some smaller dinoflagellate cysts from the Upper Cretaceous of Belgium

Article
Open Access

Documento adjunto(s)

Anexidades

Résumé

Dans ce travail, sept types de kystes de petits dinoflagellés des silex du Crétacé Supérieur de Belgique sont réexaminés. Le genre nouveau Rhiptocorys est érigé pour des formes ayant un hypotract beaucoup plus grand que l'épitract, montrant un développement inégal de hautes crètes et ayant un archéopyle épitractal ; la diagnose de son espèce-type, Rhiptocorys veligera (Deflandre), est amendée. La combinaison nouvelle Druggidium fourmarierii (Lejeune-Carpentier) est proposée ; la variété décrite antérieurement comme Phanerodinium cayeuxi Deflandre var. laeve Lejeune-Carpentier est élevée au rang spécifique sous l'appellation Druggidium laeve (Lejeune-Carpentier) comb. nov. Des diagnoses amendées sont proposées pour ces deux derniers taxons ainsi que pour Dinogymnium avellana (Lejeune-Carpentier). Des spécimens attribués par Lejeune-Carpentier (1951) à l'espèce Phanerodinium cayeuxi Deflandre sont réexaminés et l'un d'eux est redécrit sous l'appellation de ? Phanerodinium sp. Des photographies illustrent pour la première fois toutes ces formes et des dessins interprétatifs, beaucoup exécutés sur les originaux du premier auteur, complètent le texte.

Abstract

An account is presented of the restudy of seven forms of small dinoflagellate cysts from Upper Cretaceous flints of Belgium. The new genus Rhiptocorys is erected for forms having a hypotract much larger than the epitract, showing an unequal development of high crests and having an epitractal archaeopyle ; the diagnosis for its type species, Rhiptocorys veligera (Deflandre), is emended. The new combination Druggidium fourmarierii (Lejeune-Carpentier) is proposed and a former variety elevated to specific status, as Druggidium laeve (Lejeune-Carpentier). Emended diagnoses are proposed for both these taxa and for Dinogymnium avellana (Lejeune-Carpentier). Forms attributed by Lejeune-Carpentier (1951) to Phanerodinium cayeuxi Deflandre are reconsidered and one is redescribed as ?Phanerodinium sp. Photographs of all these forms are presented for the first time and interpretative drawings, many redrawn from the first author's original figures, supplement the text.

Para citar este artículo

Maria Lejeune-Carpentier & William A.S. Sarjeant, «Restudy of some smaller dinoflagellate cysts from the Upper Cretaceous of Belgium», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 106 (1983), Fascicule 1, 1-17 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=3067.

Acerca de: Maria Lejeune-Carpentier

Conservateur honoraire à l'Université de Liège. Lab. de Paléontologie animale, 7, place du XX Août, 4000 Liège, Belgium.

Acerca de: William A.S. Sarjeant

Professor of Geological Sciences, University of Saskatchewan, Saskatoon, Canada, S7N OWO.