since 05 February 2011 :
View(s): 292 (1 ULiège)
Download(s): 620 (4 ULiège)
print        
Bernadette Odin

Les cinérites, marqueurs asequentiels au sein de la sédimentation  permienne, continentale et rythmique, du bassin de Lodève (Hérault, France)

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Le bassin de Lodève constitue une zone subsidente d'un bassin permien beaucoup plus vaste qui s'étendait au Sud du Massif Central. Là, ce sont accumulés plus de 3000 m de dépôts (Autunien supérieur à Thuringien) dont l'organisation en séquences est bien marquée. Dans cette sédimentation organo-détritique au Permien inférieur puis purement détritique et rouge durant le Permien supérieur, s'intercalent 18 niveaux de cinérites dont la majorité se regroupe dans les formations basales grises puis grises et rouges.

Les cinérites sont des niveaux remarquables par leur extension et leur épaisseur constante à travers tout le bassin et même au-delà puisque certains d'entre eux ont été reconnus dans d'autres bassins du Sud du Massif Central. Outre ces caractéristiques géométriques qui en font de bons marqueurs lithostratigra-phiques - bien calés dans le temps et dans l'espace permettant des corrélations - la nature volcanique de ces niveaux se dégage très nettement des observations microscopiques. L'étude typologique des zircons (effectuée sur une cinérite) se révèle être une technique d'approche adaptée pour démontrer l'origine et la nature magmatique de ces niveaux. Par contre, l'approche géochimique s'avère peu concluante quant à l'individualisation de ces niveaux. On constate l'importante homogénéisation des teneurs avec celles du sédiment encaissant, engendrée par des transformations diagénétiques s.l. successives dont les grandes étapes (permienne, triasique et jurassique) sont données par les datations K/Ar sur les feldspaths potassiques.

La grande régularité de ces niveaux, d'épaisseur décimétrique voire métrique, indique tout à la fois la puissance et l'éloignement des sources de ce volcanisme explosif.

Abstract

The Lodève basin is a subsidence zone part of a much wider Permian basin which formerly existed South of the Massif Central. There, more than 3000 meters of deposits accumulated (from upper Autunian to Thuringian) with an obvious sequential organization. In this organic and detrital sedimentation in the lower Permian and exclusively detrital and red in the upper Permian, 18 cinerite levels can be found, with the largest part at the bottom in grey-red formations.

Cinerites are remarkable levels because of their extension and constant width throughout the whole basin and even further since some were recognized in several other basins South of the Massif Central. Apart from these geometric characteristics which enable their use as lithostratigraphic markers - well situated both intime and space and allowing correlations - the volcanic nature of the levels appears clearly when microscopic observations are made. Zircon typological study (conducted on a cinerite) is shown to be technique adapted to prove the magmatic origin and nature of the levels. On the other hand, using the geochemical approach to individualize these levels is far less successful. An important homogeneization of the contents with those of the surrounding sediment is observed, whose origin is in successive diagenetic transformations s.l. Their main ages (Permian, Triasic and Jurassic) are established with K/Ar dating techniques on potassic feldspars.

The great regularity of these decimeter and even meter-wide levels indicates both the strength and the distance of the explosive volcanism from which they originate.

To cite this article

Bernadette Odin, «Les cinérites, marqueurs asequentiels au sein de la sédimentation  permienne, continentale et rythmique, du bassin de Lodève (Hérault, France)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 110 (1987), Fascicule 2, 271-278 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2313.

About: Bernadette Odin

Laboratoire de Sédimentologie. Faculté des Sciences et Techniques de St-Jérôme, Université d'Aix-Marseille III, Case 421, F-13397 Marseille-Cedex (France).