since 05 February 2011 :
View(s): 202 (8 ULiège)
Download(s): 700 (8 ULiège)
print        
Manuel Sintubin

Quantitative approach of the cleavage evolution in the Dinant Allochthon (Ardennes, France - Belgium)

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Approche quantitative de l'évolution du clivage dans l'Allochtone de Dinant (Ardennes, France-Belgique). Une description qualitative de l'évolution du clivage dans l'Allochtone de Dinant indique qu'il y a une décroissance graduelle de l'intensité de développement du clivage de l'Anticlinal des Ardennes vers le Nord. Dans cet article, l'évolution du clivage dans l'Allochtone de Dinant est approchée plus quantitativement en appliquant l'analyse de texture par rayons X. Par cette méthode, l'orientation préférentielle des phyllosilicates, qui détermine le clivage, est mesurée. Cette approche quantitative montre que l'Allochtone de Dinant ne peut certainement pas être considéré comme un domaine avec un développement de clivage uniforme. Seul l'Anticlinal des Ardennes est caractérisé par le développement d'un clivage pénétrant, qui peut être associé au métamorphisme varisque. Vers le Nord l'intensité de ce développement du clivage décroît rapidement. La composition lithologique et les conditions locales de déformation deviennent les paramètres contrôlants. Seulement dans la proximité immédiate des failles où dans des zones localisées de cisaillement, l'orientation préférentielle des phyllosilicates indique une origine tectonique du clivage.

Abstract

A qualitative description of the cleavage evolution in the Dinant Allochthon indicates a gradual decrease in intensity of the cleavage development from the Ardennes Anticline towards the North. In this paper the cleavage evolution in the Dinant Allochthon is approached more quantitatively by means of an X-ray texture analysis, in which the phyllosilicate preferred orientation, causing cleavage development, is determined. This quantitative approach shows that the Dinant Allochthon can definitively not be considered as a domain with a uniform cleavage development. Only the Ardennes Anticline is characterised by the development of a pervasive slaty cleavage, which can be associated with the Variscan metamorphism. Towards the North the cleavage development rapidly decreases in intensity. Lithological composition and local strain conditions become the controlling parameters. Only in the direct proximity of faults or in localised shear zones does the phyllosilicate preferred orientation indicate a tectonic origin of the cleavage fabric.

To cite this article

Manuel Sintubin, «Quantitative approach of the cleavage evolution in the Dinant Allochthon (Ardennes, France - Belgium)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 119 (1996), Fascicule 2, 145-158 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2171.

About: Manuel Sintubin

Laboratorium voor Algemene Geologie, Katholieke Universiteit Leuven, Redingenstraat 16, B-3000 Leuven