since 05 February 2011 :
View(s): 270 (2 ULiège)
Download(s): 475 (5 ULiège)
print        
P.J. (Sjeuf) Felder

The Vijlen Chalk Member (Maastrichtian, late Cretaceous) in the Meuse-Rhine Euregion

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Le Vijlen Chalk Member (Maastrichtien, Crétacé supérieur) dans l'Euregio Meuse-Rhin. Des échantillons de craies du Membre de Vijlen provenant de nombreux sondages et affleurements ont été analysés pour leur contenu en bioclastes entre 1 et 2,4 mm afin d'être en mesure de présenter une vue d'ensemble de ce dépôt. Les sections étudiées ont pu être corrélées entre elles principalement sur la base des foraminifères. Des coupes au travers de la région révèlent que des mouvements tectoniques conjointement à des transgressions et des régressions marines ont déterminé les modèles de sédimentation/érosion. Pendant une des phases régressives (Horizon Bovenste Bos), des chenaux profonds (jusqu'à 50 m) se sont développés dans une plaine côtière étendue. Ces chenaux ont été comblés pendant la phase transgressive qui a suivi, au Maastrichtien ancien, ce qui explique pourquoi une autre plaine côtière étentue (Horizon Böckler) a pris naissance à la limite Maastrichtien inférieur/supérieur. Pendant le Maastrichtien tardif, des craies pures ont été déposées au large, qui contiennent de petits nodules de silex.

Abstract

Samples of Vijlen Member chalks from a number of boreholes and outcrops have been analysed for their 1-2.4 mm bioclast content, in order to be able to present an overview of this deposit. The studied sections could be correlated mainly on the basis of foraminifera. Sections through the area reveal that tectonic movements in conjunction with marine regressions and transgressions determined the sedimentation/erosion patterns. During one of the regression phases (Bovenste Bos Horizon), deep (up to 50 m) channels developed in an extensive strand plain. These channels were filled during the subsequent transgression phase in the early Maastrichtian, which is why at the Lower/Upper Maastrichtian boundary another strand plain came into existence (Böckler Horizon). During the late Maastrichtian relatively pure chalks were laid down, which contain small flint nodules offshore.

To cite this article

P.J. (Sjeuf) Felder, «The Vijlen Chalk Member (Maastrichtian, late Cretaceous) in the Meuse-Rhine Euregion», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 119 (1996), Fascicule 2, 119-133 URL : https://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2158.

About: P.J. (Sjeuf) Felder

Services associés de Paléontologie, Université de Liège, Place du Vingt-Août, B-4000 Liège, Belgium.