depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 261 (12 ULg)
Téléchargement(s): 445 (22 ULg)
print          
Abderrahmène Dehliz, Wassima Lakhdari, Fatma Acheuk, Hamida Hammi, Adila Soud & Randa M'lik

Potentialité des parasitoïdes autochtones du Sud-est algérien dans la lutte contre la pyrale des dattes

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Annexes

Résumé

En Algérie, la phoéniciculture constitue une maille très importante dans l'économie nationale. Ainsi, cette culture connaît un développement très rapide ces dernières années. La production nationale en dattes dépasse les sept millions de quintaux par an dont plus de la moitié est destinée à l'exportation. Néanmoins, cette culture est confrontée à plusieurs problèmes notamment d'ordre phytosanitaire tels que la maladie du bayoud, la cochenille blanche (Parlatoria blanchardi Targioni 1892), l'acarien jaune du palmier (Oligonychus afrasiaticus McGregor 1939) et la pyrale des dattes (Ectomyelois ceratoniae Zeller 1839). Cette dernière est un lépidoptère dont la chenille s'attaque aux fruits, sur pied comme au stockage, engendrant des pertes considérables. En fait, des taux d'infestation des dattes par cette espèce dépassant les 50% ont été enregistrés dans des champs traités dans la région d'Oued Righ (Sud-est algérien). La lutte contre ce papillon reste limitée à l'utilisation des produits chimiques alors que cette méthode présente un grand risque pour l'homme et l'environnement. Cependant, des moyens alternatifs  à la lutte chimique telle que la lutte biologique sont possibles. C'est dans ce but qu'une expérimentation sur les ennemis naturels de la pyrale a été menée à la station de recherches de l'INRAA de Sidi Mehdi. L'inventaire des antagonistes naturels de ce ravageur a révélé la présence de deux parasitoïdes autochtones. Il s'agit de Phanerotoma flavitestacea Fischer 1959 et Bracon hebetor (Habrobracon hebetor) Say 1836 (Hymenoptera: Braconidae). Les résultats obtenus montrent que les deux auxiliaires peuvent être utilisés en combinaison, le premier au champ et le deuxième pendant la période de stockage.

Mots-clés : Lutte biologique, pyrale des dattes, Bracon hebetor, Phanerotoma flavitestacea, Sud-est algérien.

Abstract

In Algeria, palm culture is a very important stitch in the national economy. Thus, this culture has developed very rapidly in recent years. The national date’s production exceeds seven million quintals per year of which more than half is exported. Nevertheless, this culture is facing several problems including plant health, such as disease bayoud, white cochineal (Parlatoria blanchardi Targioni 1892), the palm mite (Oligonychus afrasiaticus McGregor 1939) and borer dates (Ectomyelois ceratoniae Zeller 1839). The latter is a moth whose larva attacks the fruit up as storage, resulting in significant losses. In fact, dates infestation rates by this species exceeding 50% were recorded in treated fields in the region of Oued Righ (South-eastern Algeria). The control against this butterfly is limited to the use of chemicals while this method presents a great risk to humans and the environment. However, alternative means of chemical control such as biological control are possible. It is for this purpose an experiment on natural enemies of the moth was conducted at the research station of Sidi Mehdi INRAA. The inventory of natural antagonists of this pest has revealed the presence of two native parasitoids. This is Phanerotoma flavitestacea Fischer 1959 and Bracon hebetor (Habrobracon hebetor) Say 1836 (Hymenoptera: Braconidae). The results obtained show that both aids may be used in combination, the first field and the second during the storage period.

Keywords : Biological control, date borer, Bracon hebetor, Phanerotoma flavitestacea, southeastern of Algeria.

Pour citer cet article

Abderrahmène Dehliz, Wassima Lakhdari, Fatma Acheuk, Hamida Hammi, Adila Soud & Randa M'lik, «Potentialité des parasitoïdes autochtones du Sud-est algérien dans la lutte contre la pyrale des dattes», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 69 (2016), URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-6318/index.php?id=3499.

A propos de : Abderrahmène Dehliz

Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie, Station Sidi Mehdi, Touggourt. E-mail: dahlizabdo@yahoo.fr

A propos de : Wassima Lakhdari

Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie, Station Sidi Mehdi, Touggourt. E-mail: lakhdariwassima@yahoo.fr

A propos de : Fatma Acheuk

Département de biologie, Faculté des sciences, Université de Boumerdes, Algérie. E-mail: fatma.acheuk@yahoo.fr

A propos de : Hamida Hammi

Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie, Station Sidi Mehdi, Touggourt. E-mail: midou.hamida25@yahoo.fr

A propos de : Adila Soud

Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie, Station Sidi Mehdi, Touggourt. E-mail: adilasoud@yahoo.fr

A propos de : Randa M'lik

Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie, Station Sidi Mehdi, Touggourt. E-mail: randa.mlik@yahoo.fr