depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 342 (7 ULg)
Téléchargement(s): 1719 (28 ULg)
print
Slimane Boukraa, Saïd-Chawki Boubidi, Jean-Yves Zimmer, Frédéric Francis, Eric Haubruge, Zohra Alibenali-Lounaci & Salaheddine Doumandji

Surveillance des populations de phlébotomes (Diptera: Psychodidae), vecteurs des agents responsables des leishmanioses dans la région du M'Zab-Ghardaïa (Algérie)

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

Etant les seuls vecteurs connus des protozoaires du genre Leishmania, les phlébotomes ont pris une très grande importance dans tous les pays où les leishmanioses existent. La région du M’Zab-Ghardaïa (32°21’ à 32°36’ N. ; 3°29’ et 4°17’ E.) fait partie des zones les plus touchées en Algérie par les leishmanioses cutanées mais aussi viscérales. Afin de mieux connaître la structure phlébotomienne de cette région, un inventaire taxonomique est réalisé entre août et décembre 2008 au niveau de trois sites différents. La récolte des phlébotomes est basée sur l’utilisation de trois types de pièges: lumineux (UV), colorés et adhésifs à base d’huile de ricin. Les résultats de l’étude morphotaxonomique des phlébotomes collectés dans les différentes stations de la région d’étude montrent la présence de sept espèces de phlébotomes réparties en deux genres, Sergentomyia et Phlebotomus. Les espèces les plus abondantes sont respectivement Sergentomyia antennata Newstead 1912 (49,41 %), Phlebotomus papatasi Scopoli 1786 (36,47 %), S. minuta Rondani 1843 (7,06 %) et S. fallax Parrot 1921 (3,53 %). Le genre Sergentomyia constitue 61,18 % des récoltes, face à 38,82 % pour le genre Phlebotomus. Les papiers huilés représentent le mode de piégeage le plus fructueux avec 70,59 % d’individus récoltés, contre seulement 17,65 % pour les pièges colorés et 11,76 % pour les pièges lumineux. Deux espèces nouvelles pour la région sont signalées, Sergentomyia dreyfussi Parrot 1933 et Phlebotomus perniciosus Newstead 1911. Cette dernière est une des plus importantes du point de vue épidémiologique, vu son rôle majeur dans la transmission de la leishmaniose viscérale humaine.

Mots-clés : systématique, systematic, Psychodidae, M’Zab, Phlébotome, Psychodidae, M’Zab, Ghardaïa, Leishmaniose, Epidémiologie, Sand fly, Ghardaia, Leishmaniasis, Epidemiology

Abstract

Being the only known vectors of protozoa of the genus Leishmania, sand flies have become very important in all countries where leishmaniasis is present. The region of M'Zab-Ghardaia (32°21' to 32°36' N.; 3°29' to 4°17' E.) is one of the most affected areas in Algeria by cutaneous leishmaniasis but also visceral. To better understand the sand flies structure of this region, a taxonomic inventory was carried out between August and December 2008 at three different sites. The collection of sand flies is based on the use of three types of traps: light (UV), colorful and sticky traps made of castor oil. The results of the morphotaxonomic study of collected sand flies in different stations in the study area show the presence of seven species of sand flies divided into two genuses, Phlebotomus and Sergentomyia. The most abundant species are respectively Sergentomyia antennata Newstead 1912 (49.41 %), Phlebotomus papatasi Scopoli 1786 (36.47 %), S. minuta Rondani 1843 (7.06 %) and S. fallax Parrot 1921 (3.53 %). The genus Sergentomyia constitutes 61.18 % of collected samples, against 38.82 % for the genus Phlebotomus. The oiled paper represents the most successful method of trapping with 70.59 % of individuals collected, against only 17.65 % for colored traps and 11.76 % for light traps. Two new species for the region are reported, Sergentomyia dreyfussi Parrot 1933 and Phlebotomus perniciosus Newstead 1911. This last one is one of the most important in epidemiology, given its role in the transmission of human visceral leishmaniasis.

Pour citer cet article

Slimane Boukraa, Saïd-Chawki Boubidi, Jean-Yves Zimmer, Frédéric Francis, Eric Haubruge, Zohra Alibenali-Lounaci & Salaheddine Doumandji, «Surveillance des populations de phlébotomes (Diptera: Psychodidae), vecteurs des agents responsables des leishmanioses dans la région du M'Zab-Ghardaïa (Algérie)», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Numéro 3 - 3e trimestre 2010, Volume 63 (2010), p. 97-101 URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-6318/index.php?id=1615.

A propos de : Slimane Boukraa

Unité d'Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège. Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux, Belgique. Tél.: +32 (0)81 62 22 87. entomologie.gembloux@ulg.ac.be. Département de Zoologie agricole et forestière, Ecole Nationale Supérieure Agronomique, El-Harrach, Algérie.

A propos de : Saïd-Chawki Boubidi

Service d'Eco-Epidémiologie Parasitaire, Institut Pasteur d'Algérie, Annexe de Sidi-Fredj, Alger, Algérie.

A propos de : Jean-Yves Zimmer

Unité d'Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège. Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux, Belgique. Tél.: +32 (0)81 62 22 87. entomologie.gembloux@ulg.ac.be

A propos de : Frédéric Francis

Unité d'Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège. Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux, Belgique. Tél.: +32 (0)81 62 22 87. entomologie.gembloux@ulg.ac.be

A propos de : Eric Haubruge

Unité d'Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège. Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux, Belgique. Tél.: +32 (0)81 62 22 87. entomologie.gembloux@ulg.ac.be

A propos de : Zohra Alibenali-Lounaci

Faculté des Sciences Biologiques et Agronomiques, Université Mouloud Mammeri, Tizi-Ouzou, Algérie.

A propos de : Salaheddine Doumandji

Département de Zoologie agricole et forestière, Ecole Nationale Supérieure Agronomique, El-Harrach, Algérie.