MethIS

Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences humaines

2030-1464 2030-1456

 

depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 407 (12 ULg)
Téléchargement(s): 893 (16 ULg)
print
Maud Hagelstein

Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

L’historien de l’art juif allemand Aby Warburg (1866-1929) a marqué de manière décisive toute une génération de théoriciens de l’art du xxe siècle. Relativement discrète, son oeuvre prend toute son ampleur lorsqu’elle est envisagée du point de vue de l’épistémologie de l’histoire de l’art. En effet, Warburg s’est distingué par ses nombreuses audaces méthodologiques : son sens désarmant du détail, sa bibliothèque — dont le classement thématique défiait toute systématicité —, ses propositions inaugurales pour l’iconologie, sa désinvolture à l’égard des frontières disciplinaires. Son dernier projet (inachevé), l’atlas d’images Mnemosyne, rassemble tous ces points. L’Atlas témoigne, par ailleurs, d’une pratique du document visuel inédite pour l’époque, où le matériau iconographique, révélé par de subtils montages, fait surgir de nouveaux problèmes théoriques. Afin d’en dégager toute l’originalité, on aura ici recours aux principes exposés par Foucault dans L’archéologie du savoir (1969).

Texte intégral

1Cet article n’est disponible qu’au format .pdf (voir document annexe ci-dessous).

Pour citer cet article

Maud Hagelstein, «Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg», MethIS [En ligne], Volume 2 - 2009 : Pratiques du document, 87-111 URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-1456/index.php?id=271.

A propos de : Maud Hagelstein

F.R.S.-FNRS – Université de Liège