MethIS

Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences humaines

2030-1464 2030-1456

 

depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 602 (14 ULg)
Téléchargement(s): 1003 (17 ULg)
print          
array(94) { ["env"]=> NULL ["id"]=> int(271) ["idgroup"]=> int(0) ["idclass"]=> int(0) ["idparent"]=> string(3) "258" ["idtype"]=> string(3) "408" ["identity"]=> string(3) "271" ["version"]=> string(3) "0.9" ["shareurl"]=> string(10) "/share-0.9" ["extensionscripts"]=> string(3) "php" ["currenturl"]=> string(50) "http://popups.ulg.ac.be/2030-1456/index.php?id=271" ["siteroot"]=> string(0) "" ["site"]=> string(9) "2030-1456" ["sharedir"]=> string(14) ".././share-0.9" ["tableprefix"]=> string(0) "" ["tp"]=> string(0) "" ["base_rep"]=> array(0) { } ["charset"]=> string(5) "utf-8" ["db_charset"]=> string(4) "utf8" ["siteinfos"]=> array(13) { ["id"]=> string(2) "12" ["title"]=> string(6) "MethIS" ["subtitle"]=> string(6) "methis" ["name"]=> string(9) "2030-1456" ["path"]=> string(10) "/2030-1456" ["statistics"]=> string(6) "methis" ["url"]=> string(33) "http://popups.ulg.ac.be/2030-1456" ["langdef"]=> string(0) "" ["lang"]=> string(0) "" ["status"]=> string(1) "1" ["homepage"]=> string(1) "1" ["type"]=> string(5) "revue" ["upd"]=> string(19) "2015-03-06 09:03:20" } ["siteurl"]=> string(33) "http://popups.ulg.ac.be/2030-1456" ["options"]=> array(7) { ["servoo"]=> array(1) { ["url"]=> string(0) "" } ["metadonneessite"]=> array(9) { ["titresite"]=> string(6) "MethIS" ["soustitresite"]=> string(54) "Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences humaines" ["titresiteabrege"]=> string(6) "MethIS" ["descriptionsite"]=> string(0) "" ["issn"]=> string(9) "2030-1464" ["issn_electronique"]=> string(9) "2030-1456" ["langueprincipale"]=> string(2) "fr" ["statdate"]=> string(10) "2011-02-05" ["editeur"]=> NULL } [""]=> array(1) { ["signalermail"]=> string(7) "inactif" } ["comite"]=> array(7) { ["editeur"]=> string(0) "" ["directeurpublication"]=> string(0) "" ["redacteurenchef"]=> string(0) "" ["comite_de_redaction"]=> string(0) "" ["comite_scientifique"]=> string(0) "" ["comite_de_lecture"]=> string(0) "" ["adresseediteur"]=> string(0) "" } ["oai"]=> array(4) { ["oai_allow"]=> string(1) "*" ["oai_deny"]=> string(0) "" ["oai_email"]=> string(20) "s.danhieux@ulg.ac.be" ["oai_identifier"]=> string(20) "ulg:popups:2030-1456" } ["optionsdepresentation"]=> array(7) { ["institution"]=> string(3) "ulg" ["institutionurl"]=> string(20) "http://www.ulg.ac.be" ["facteurimpact"]=> string(0) "" ["facteurimpactannee"]=> string(0) "" ["presentationrevue"]=> string(3134) "

Présentation de la revue :

MethIS est la revue du groupe Intersection. Elle se donne un double objectif : l'exposition et la discussion, dans un cadre interdisciplinaire, des recherches en cours des doctorants et jeunes docteurs en Philosophie et lettres et en Sciences humaines et sociales de l'Université de Liège et la constitution d'un lieu de publication ouvert pour des dossiers portant sur des thématiques interdisciplinaires. Un tel cadre interdisciplinaire exige, afin d'assurer un échange scientifique rigoureux, que les questions de méthode soient clairement posées et soumises à la perspicacité des regards croisés entre les différentes disciplines.

Par sa sonorité, jouant sur l'homonymie avec le mot métis (du latin mixtus), le nom de la revue évoque tout d'abord l'idée d'un mélange, d'un croisement d'objets, de regards et de méthodes qui met en avant l'objectif même de la revue : un travail sur les perspectives et méthodes personnelles et disciplinaires en sciences humaines. Il rappelle aussi le sens grec de métis, désignant une rationalité empreinte de ruse et de prudence : des qualités bien nécessaires quand on entrecroise plusieurs disciplines et leurs apports respectifs. Enfin, par sa graphie, MethIS décline les composantes principales de son contenu : les méthodes (METH), l'interdisciplinarité (I) et les sciences humaines (S).

Périodicité :

La revue est publiée annuellement.

Coordonnées :

Comité de rédaction :

Céline Letawe (secrétaire), cletawe@ulg.ac.be
Mathilde Bert, mathildebert@gmail.com
Grégory Cormann, Gregory.Cormann@ulg.ac.be
Björn-Olav Dozo, BO.Dozo@ulg.ac.be
Ingrid Falque, ingrid.falque@ulg.ac.be
Maud Hagelstein, maud.hagelstein@ulg.ac.be
Jérémy Hamers, jhamers@ulg.ac.be
Marie Herbillon, Marie.Herbillon@ulg.ac.be
Stéphane Polis, S.Polis@ulg.ac.be
Denis Saint-Amand, Denis.Saint-Amand@ulg.ac.be
Baudouin Stasse, B.Stasse@ulg.ac.be
Valérie Stiénon, v.stienon@ulg.ac.be
Daria Tunca, dtunca@ulg.ac.be

Courrier scientifique :

Revue MethIS - Céline Letawe, Département de Langues et littératures modernes
Université de Liège - Place Cockerill, 3 - B-4000 Liège
Courriel : cletawe@ulg.ac.be

Diffusion :

Presses Universitaires de Liège
Place du xx-Août, 7- B-4000 Liège
Presses@ulg.ac.be
http://www.presses.ulg.ac.be

" ["instructionsauxauteurs"]=> string(0) "" ["interfaceaccueil"]=> string(7) "article" } ["autre"]=> array(2) { ["appelcontribution"]=> string(0) "" ["appelcontribtexte"]=> string(0) "" } } ["sitelang"]=> string(2) "fr" ["defaultlang"]=> array(16) { ["AR"]=> string(14) "العربية" ["DE"]=> string(7) "Deutsch" ["EL"]=> string(16) "Ελληνικά" ["EN"]=> string(7) "English" ["ES"]=> string(8) "Español" ["EU"]=> string(7) "Euskara" ["FA"]=> string(13) "‫فارسی" ["FR"]=> string(9) "Français" ["HU"]=> string(6) "Magyar" ["IT"]=> string(8) "Italiano" ["LA"]=> string(6) "Latine" ["NL"]=> string(10) "Nederlands" ["PL"]=> string(6) "Polski" ["PT"]=> string(10) "Português" ["RU"]=> string(23) "русский язык" ["TR"]=> string(8) "Türkçe" } ["installlang"]=> string(2) "fr" ["lodeluser"]=> array(1) { ["adminlodel"]=> NULL } ["nocache"]=> bool(false) ["identifier"]=> string(80) "mnemosyne-et-le-denkraum-renaissant-pratique-du-document-visuel-chez-aby-warburg" ["classtype"]=> string(8) "entities" ["g_title"]=> string(81) "Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg" ["usergroup"]=> string(1) "1" ["iduser"]=> string(1) "1" ["creationdate"]=> string(19) "2009-05-08 01:00:31" ["modificationdate"]=> string(19) "2009-05-08 01:00:31" ["creationmethod"]=> string(6) "servoo" ["creationinfo"]=> string(32) "lodel/sources/M02_Hagelstein.doc" ["rank"]=> string(1) "6" ["status"]=> string(1) "1" ["upd"]=> string(19) "2014-02-05 09:52:36" ["tpl"]=> string(7) "article" ["type"]=> string(7) "article" ["class"]=> string(6) "textes" ["titre"]=> string(99) "Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg" ["soustitre"]=> string(0) "" ["intro"]=> string(0) "" ["langresume"]=> string(0) "" ["lang"]=> string(0) "" ["meta"]=> string(0) "" ["datepubli"]=> string(10) "2009-05-03" ["surtitre"]=> string(0) "" ["texte"]=> string(129) "

Cet article n’est disponible qu’au format .pdf (voir document annexe ci-dessous).

" ["notesbaspage"]=> string(0) "" ["notefin"]=> string(0) "" ["bibliographie"]=> string(0) "" ["annexe"]=> string(0) "" ["erratum"]=> string(0) "" ["ndlr"]=> string(0) "" ["historique"]=> string(0) "" ["fichiersassocies"]=> string(0) "" ["resume"]=> string(1176) "

L’historien de l’art juif allemand Aby Warburg (1866-1929) a marqué de manière décisive toute une génération de théoriciens de l’art du xxe siècle. Relativement discrète, son oeuvre prend toute son ampleur lorsqu’elle est envisagée du point de vue de l’épistémologie de l’histoire de l’art. En effet, Warburg s’est distingué par ses nombreuses audaces méthodologiques : son sens désarmant du détail, sa bibliothèque — dont le classement thématique défiait toute systématicité —, ses propositions inaugurales pour l’iconologie, sa désinvolture à l’égard des frontières disciplinaires. Son dernier projet (inachevé), l’atlas d’images Mnemosyne, rassemble tous ces points. L’Atlas témoigne, par ailleurs, d’une pratique du document visuel inédite pour l’époque, où le matériau iconographique, révélé par de subtils montages, fait surgir de nouveaux problèmes théoriques. Afin d’en dégager toute l’originalité, on aura ici recours aux principes exposés par Foucault dans L’archéologie du savoir (1969).

" ["fichiersource"]=> string(32) "lodel/sources/M02_Hagelstein.doc" ["importversion"]=> string(19) "; oochargement 0.7;" ["noticebiblio"]=> string(0) "" ["pagination"]=> string(6) "87-111" ["droitsauteur"]=> string(26) "Propriété intellectuelle" ["commentaireinterne"]=> string(0) "" ["langue"]=> string(2) "fr" ["datepublipapier"]=> string(10) "0000-00-00" ["prioritaire"]=> string(1) "0" ["icone"]=> string(0) "" ["lien"]=> string(0) "" ["URLessai"]=> string(0) "" ["alterfichier"]=> NULL ["addendum"]=> NULL ["documentcliquable"]=> string(1) "1" ["ndla"]=> NULL ["numerodocument"]=> NULL ["titreoeuvre"]=> NULL ["dedicace"]=> NULL ["ocr"]=> NULL ["altertitre"]=> NULL ["noticebibliooeuvre"]=> NULL ["datepublicationoeuvre"]=> NULL ["doiarticle"]=> NULL ["generic"]=> array(5) { ["dc_title"]=> string(99) "Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg" ["dc_date"]=> string(10) "2009-05-03" ["dc_language"]=> string(2) "fr" ["dc_description"]=> string(1176) "

L’historien de l’art juif allemand Aby Warburg (1866-1929) a marqué de manière décisive toute une génération de théoriciens de l’art du xxe siècle. Relativement discrète, son oeuvre prend toute son ampleur lorsqu’elle est envisagée du point de vue de l’épistémologie de l’histoire de l’art. En effet, Warburg s’est distingué par ses nombreuses audaces méthodologiques : son sens désarmant du détail, sa bibliothèque — dont le classement thématique défiait toute systématicité —, ses propositions inaugurales pour l’iconologie, sa désinvolture à l’égard des frontières disciplinaires. Son dernier projet (inachevé), l’atlas d’images Mnemosyne, rassemble tous ces points. L’Atlas témoigne, par ailleurs, d’une pratique du document visuel inédite pour l’époque, où le matériau iconographique, révélé par de subtils montages, fait surgir de nouveaux problèmes théoriques. Afin d’en dégager toute l’originalité, on aura ici recours aux principes exposés par Foucault dans L’archéologie du savoir (1969).

" ["dc_creator"]=> array(1) { [0]=> string(15) "Maud Hagelstein" } } ["view"]=> array(2) { ["tpl"]=> string(7) "article" ["format"]=> bool(false) } ["format"]=> NULL ["idrecup"]=> string(3) "271" ["titreflux"]=> string(84) " Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg " ["hascomite"]=> string(1) "0" ["url"]=> NULL ["querystring"]=> string(11) "id=271&" ["page"]=> NULL ["strencoded"]=> string(61) "http://popups.ulg.ac.be/2030-1456/index.php?id=271&format=pdf"}
Maud Hagelstein

Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Annexes

Résumé

L’historien de l’art juif allemand Aby Warburg (1866-1929) a marqué de manière décisive toute une génération de théoriciens de l’art du xxe siècle. Relativement discrète, son oeuvre prend toute son ampleur lorsqu’elle est envisagée du point de vue de l’épistémologie de l’histoire de l’art. En effet, Warburg s’est distingué par ses nombreuses audaces méthodologiques : son sens désarmant du détail, sa bibliothèque — dont le classement thématique défiait toute systématicité —, ses propositions inaugurales pour l’iconologie, sa désinvolture à l’égard des frontières disciplinaires. Son dernier projet (inachevé), l’atlas d’images Mnemosyne, rassemble tous ces points. L’Atlas témoigne, par ailleurs, d’une pratique du document visuel inédite pour l’époque, où le matériau iconographique, révélé par de subtils montages, fait surgir de nouveaux problèmes théoriques. Afin d’en dégager toute l’originalité, on aura ici recours aux principes exposés par Foucault dans L’archéologie du savoir (1969).


1Cet article n’est disponible qu’au format .pdf (voir document annexe ci-dessous).

Pour citer cet article

Maud Hagelstein, «Mnemosyne et le Denkraum renaissant. Pratique du document visuel chez Aby Warburg», MethIS [En ligne], Volume 2 - 2009 : Pratiques du document, 87-111 URL : http://popups.ulg.ac.be/2030-1456/index.php?id=271.

A propos de : Maud Hagelstein

F.R.S.-FNRS – Université de Liège