BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Facteur d'impact : 0,433

depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 25 (3 ULg)
Téléchargement(s): 0 (0 ULg)
print          
J.J.Rob Groot, Mouhamadou Traoré & Daouda Koné

Description du système racinaire de trois espèces fourragères en zone soudano-sahélienne : Andropogon gayanus, Vigna unguiculata et Stylosanthes hamata

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Annexes

Notes de la rédaction

Reçu le 15 septembre 1997, accepté le 3 décembre 1997

Résumé

Une recherche sur le système racinaire de cultures fourragères (Andropogon gayanus, Vigna unguiculata et Stylosanthes hamata) a été entreprise en 1992 au Mali dans deux Stations de Recherche, en utilisant la méthode du monolithe. Celle-ci consiste à étudier les racines sur toute la profondeur du profil par blocs de sol formant chacun un cube élémentaire de 1 dm3. La biomasse racinaire produite par une population d’A. gayanus plantée en 1951, était de 4 t.ha-1, celle d’une population plantée en 1991, produisait 5 t.ha-1. Les biomasses aériennes atteignaient respectivement 12 et 8 t.ha-1. L’essentiel (90 %) de la biomasse racinaire est concentré dans la couche 0–60 cm bien que la profondeur d’enracinement atteigne 180 cm. La biomasse racinaire décroît de façon exponentielle avec la profondeur, mais la diminution de la densité racinaire est faible. Cela se traduit par une augmentation de la longueur spécifique (longueur de racine par unité de biomasse racinaire) en profondeur. La biomasse racinaire de V. unguiculata atteignait 1 118 kg.ha-1 sans apport de phosphore, contre 2 922 kg.ha-1 avec apport de phosphore. L’effet du phosphore sur la biomasse aérienne était néanmoins négligeable. Aucune réduction de la longueur spécifique des racines n’a été observée en profondeur. La biomasse racinaire de S. hamata ne réagit pas clairement à l’apport de P : les résultats étant de 3 596 kg.ha-1 sans apport de P et 4 161 kg.ha-1 avec une dose non- limitative. Les biomasses aériennes respectives étaient de 8 360 kg.ha-1 et 10 860 kg.ha-1. La densité racinaire est élevée dans l’ensemble du profil, et la longueur spécifique s’accroît de 35 m.g-1 pour la couche 0–20 cm à 100 m.g-1 pour la couche 130–140 cm, permettant à S. hamata d’exploiter efficacement l’eau et les éléments nutritifs dans tout le profil.

Mots-clés : phosphore, racines, longueur spécifique, densité racinaire, monolithe, culture fourragère, Mali

Abstract

Description of root systems of three fodder crops in the Soudano-Sahelian area: Andropogon gayanus, Vigna unguiculata and Stylosanthes hamata

Root systems of fodder crops (Andropogon gayanus, Vigna unguiculata and Stylosanthes hamata) were studied at two Research Stations in Mali in 1992, using soil monoliths. In this method, roots are studied throughout the soil profile in cubical compartments of 1 dm3. Root biomass production of A. gayanus planted in 1951 was 4 t.ha-1 against 5 t.ha-1 when planted in 1991. Above-ground biomass was 12 and 8 t.ha-1, respectively. The majority (90%) of the root biomass was concentrated in the upper 60 cm of the soil profile even if the root depth reached 180 cm. Root biomass decreased with depth following a negative exponential curve, but root length density decreased to a lesser extent, resulting in increasing specific root length (root length per unit of root biomass) with depth. Root biomass of V. unguiculata was 1,118 kg.ha-1 without phosphorus fertilization and 2,922 kg.ha-1 with Pfertilization. The effect of Pon above ground biomass was negligible, and no reduction of specific root length with depth was observed. Root biomass production by S. hamata hardly responded to P fertilization: 3,596 kg.ha-1 without P and 4,161 kg.ha-1 with non-limiting P-supply; above-ground biomass was 8,360 and 10,680 kg.ha-1 respectively. Root length density was relatively high for the whole root profile and specific root length increased from 35 m.g-1 for the 0–20 cm layer to 100 m.g-1 for the 130–140 cm layer, allowing S. hamata to use water and nutrients efficiently throughout the whole profile.

Keywords : phosphorus, roots, specific root length, root length density, soil monolith, fodder crops, Mali

Pour citer cet article

J.J.Rob Groot, Mouhamadou Traoré & Daouda Koné, «Description du système racinaire de trois espèces fourragères en zone soudano-sahélienne : Andropogon gayanus, Vigna unguiculata et Stylosanthes hamata», BASE [En ligne], Volume 2 (1998), Numéro 2, 106-119 URL : http://popups.ulg.ac.be/1780-4507/index.php?id=15936.

A propos de : J.J.Rob Groot

Institut de Biologie agronomique et de Fertilité du Sol (AB-DLO). B.P. 14. 6700 AA Wageningen (Pays-Bas).

A propos de : Mouhamadou Traoré

Institut d’Économie Rurale (IER). B.P. 258. Bamako (Mali).

A propos de : Daouda Koné

Institut d’Économie Rurale (IER). B.P. 258. Bamako (Mali).