Geologica Belgica

1374-8505

 

Impact factor: 0.636 (2013)

since 05 February 2011 :
View(s): 150 (7 ULg)
Download(s): 0 (0 ULg)
print

COMPTES RENDUS D'OUVRAGES - BOOK REVIEWS - BOEKBESPREKINGEN

Article Open Access

Full Text

1Brian J.MITCHELL & Barbara ROMANOWICS, eds. 1999. Q of the Earth : Global, Regional, and Labora­tory Studies. Part I, Part II. Reprint from PAGEOPH Topical Volume 153, Nos 2/3/4. Birkhauser, Basel. Part I. 239 p. softcover ISBN 3-7643-6049-6. Prix sFr48.- Part II. 504 p. softcover ISBN 0-8176-6049-6. Prix sFr 68.-

2Cet ouvrage s'inscrit dans le cadre de la contribution de la sismologie à notre connaissance de la structure interne de la Terre. Il présente des nouvelles informations sur le facteur de qualité Q (ou son inverse qui est l'atténuation) dans la Terre en abordant plusieurs thèmes : méthodolo­gies, résultats issus des observations régionales et globa­les des ondes de volume et de surface, des mesures de laboratoires, et des connaissances théoriques. Ces infor­mations sont groupées sous forme d'articles en deux par­ties. Chaque article aborde un problème spécifique. La partie I de ce volume met en relief les études globales et mantelliques du facteur de qualité Q. Elle reprend les articles traitant le modèle de dislocation pour l'atténua­tion des ondes sismiques, l'état de la tomographic glo­bale de Q, les résultats théoriques et expérimentaux de l'atténuation (imagerie de l'anélasticité à l'intérieur de la Terre) issues de l'utilisation des ondes de volume aux distances téléséismiques.

3La partie II de ce volume regroupe les études crustales du facteur de qualité Q dans une gamme variée d'échelle et de distance. Elle reprend des articles qui traitent des études de laboratoire des roches crustales, les ondes de surface, les ondes coda-Lg, les ondes de volume à l'échelle régionale, levés de la sismique réfraction et ré­flexion, et les experiences de forage. Les études expérimentales du facteur de qualité présen­tées dans ce volume ont été faites dans différentes ré­gions du monde et concernent des contextes géologiques différents. Ceci offre la possibilité d'établir la corréla­tion entre les résultats du facteur de qualité Q et la géolo­gie de chaque région et à fortiori d'étudier le mode d'at­ténuation des ondes sismique dans les différents contex­tes géologiques. Ces résultats apportent également des informations complémentaires à celles des vitesses sis­miques sur les hétérogénéités et les grandes structures terrestres.

4La diversité d'articles de la synthèse présentée dans ce volume illustre bien la richesse des pistes qui peuvent être explorées, d'un point de vue théorique et expérimen­tal, dans le domaine de l'atténuation des ondes sismi­ques. Cette synthèse constitue donc une très bonne réfé­rence pour le lecteur concerné par ces problèmes.

5A. EL BOUCH, Observatoire Royal de Belgique

6J. SAUBER and R. DMOWSKA, eds. 1999. Seismogenic and Tsunamigenic Processes in Shallow Subduction Zones.

7Reprint from PAGEOPH Topical Volume 154, No 3/4. Birkhauser, Basel. 380 p. softcover. ISBN 3-7643-6146-8. Prix sFr 58.-

8Ce livre reprend différents articles consacrés aux séis-mes superficiels en zone de subduction qui sont parfois accompagnés de tsunamis dévastateurs. Cet ouvrage s'in­téresse tout particulièrement aux mécanismes aux foyers (profondeur, vitesse de rupture, extension spatiale, obli­quité et azimuth du plan de faille) et au rôle joué par les aspérités dans le plan de faille. Des articles sont consacrés aux différentes causes de tsu­namis, ainsi qu'à leurs effets. En particulier, on trouvera une étude géologique, ainsi qu'un compte rendu d'une étude de terrain des dégâts causés par un tsunami qui a frappé le Pérou en 1996. Une autre étude montre la diffi­culté de déduire un mécanisme au foyer sur base des seuls enregistrements de tsunamis.

9On trouvera également différents travaux sur les méca­nismes au foyer dans la région de l'Alaska et des îles Aléoutiennes, qui sont des zones de subduction typiques pour la génération de tsunamis. Ainsi, on explique com­ment l'inversion d'enregistrements de jauges de marée permet de contraindre le mécanisme au foyer du séisme du Kamchatka de 1952, qui est le troisième plus grand séisme s'étant produit au XXème siècle. Cet article étu­die également le rôle des aspérités qui semblent contrô­ler la distribution des grands tremblements de Terre dans cette zone. Deux autres articles sont consacrés au second plus grand séisme du siècle dernier, à savoir celui d'Alaska de 1964. La première fait appel à des profils sismiques et des données bathymétriques pour évaluer l'influence de la topographie des plaques sur leur cou­plage et la quantité de sédiments entraînés le long du glissement. La seconde étudie la séismicité de la région depuis le tremblement de Terre de 1964. On trouvera ensuite différentes discussions sur les mé­canismes au foyer des séismes du Pérou ( 1996), du Chili (1995), ainsi que sur la séismotectonique de la plaque Nazca en subduction sous la plaque Sud-Américaine, entre autres via l'inversion des sismogrammes du séisme du Pérou de 1996. Il y a également une discussion de 220 séismes historiques et récents en Irian Jaya (Indoné­sie).

10Enfin, un article traite des mesures par GPS des défor­mations coséismique et intersismique dans les Andes.

11Michel VAN CAMP Observatoire Royal de Belgique

12L. TURRIN-FERNHOLZ, S. MORGENTHALER & W. STAHEL, ed. 2001. Statistics in Genetics and in the Environmental Sciences. Birkhauser Verlag, Basel, xiv + 183 p. hardcover, ISBN 3-7643-6575-7. Price sFr 98.

13Dit volume bevat 12 van de lezingen die werden gehou­den op de Workshop on Statistics and the Sciences, en die plaats greep in het Centro Stefano Franscini in Ascona, Zwitserland, van 23 tot 28 mei 1999. In zijn geheel be­keken bevat deze tekst een beperkt aantal van de vele mogelijkheden die de statistische discipline aanreikt aan wetenschappelijke onderzoeksterreinen, vooral dan in genetica en in milieuwetenschappen. Van methodologisch standpunt uit bekeken komen de 5 theoretische bijdragen gedeeltelijk uit de multivariaat-statistiek; hier gebruiken onderzoekers meerdimensionale statistische technieken om de samenhang tussen meer­dere veranderende grootheden in kaart te brengen. De andere teksten komen uit de robuuste statistiek; in deze laatste aanpak wordt gezocht naar procedures om de im­pact van uitbijters (outliers) te reduceren. Inhoudelijk behandelen de overblijvende 7 artikels toegepaste onder­werpen. Van deze 7 zijn er 3 die een onderwerp uit de medische sector aansnijden en dan meer bepaald uit ge­netica en uit carcinogenetisch onderzoek. Enkel de 3 overblijvende toepassingsgerichte artikels verwijzen naar geowetenschappen. Eerst is er de bijdrage van L.R. Korn en D.E. Tyler over het robuust schatten van locatie- en schaalparameters in concentratiegegevens die aan de onderkant afgeknot (censored) zijn en aan de bovenkant gecontamineerd door uitbijters. De bijdrage van J. Stâhelin en W. A. Stahel behandelt drie gevalstudies in atmosfeerchemie: (1) analyse van Ôs werelds meest-uitgebreide ozon tijdsreeks (Arosa), (2) uitstootfactoren in wegtunnels en (3) meting en verwerking van gege­vens in verband met anthropogene omgevingsuitstoot. Van een heel andere aard is de bijdrage van D. Brillinger die een stochastisch model opbouwt voor de waarschijn­lijkheid dat een satelliet of ruimteschip wordt getroffen door ruimtedebris.

14Jef L. TEUGELS

15K.U. Leuven, Universitair Centrum voor Statistiek W. de Croylaan 52B, B-3001 Heverlee

16Comptes rendus de l'Académie des Sciences de France. Sciences de la Terre et des Planètes. Energies et climat. Tome 333; Fascicule 12 (Décembre 2001) : 757-843. © Académie des Sciences, Paris & Editions Elsevier. ISSN 1251-8050.

17Ce fascicule rassemble en un peu moins d'une centaine de pages dix articles faisant le point sur la montée des risques de toutes natures liés au changements climatiques. Ces articles, présentés par les meilleurs spécialistes fran­çais du moment, résument les principales préoccupations contemporaines d'ordre scientifique, social, économique et politique sur les conséquences de l'accentuation du phénomène d'effet de serre dans le cadre du développe­ment durable et soutenable d'une société avancée. Au delà du constat scientifiques indiscutable des effets phy­siques présents et futurs du phénomène sur l'ensemble du globe, une large part des articles est consacrée à l'ana­lyse des politiques énergétiques actuelles et des voies possibles de changement. L'accent est mis en particulier sur le statut et les développements à venir de l'énergie nucléaire française qui assure la plus grosse part de l'ap­provisionnement électrique du pays. Comme toujours dans les comptes rendus de l'Acadé­mie des sciences, les articles sont denses mais accessi­bles par tout un chacun. On peut regretter cependant que certains auteurs n'aient pas jugé utile de joindre une liste de références à leur texte.

18Pierre MANFROY ONDRAF, Bruxelles

19Robert DAUTRAY. 2001. L'énergie nucléaire civile dans le cadre temporel des changements climatiques. Rap­port à l'Académie des Sciences. Editions Tec&Doc, 11, rue Lavoisier, E-75008 Paris. ISBN 2-7430-0534-3. 329 p.

20Ce rapport, écrit par l'un des meilleurs spécialistes interna­tionaux de l'énergie nucléaire à la demande de l'Académie Française des Sciences, vise à apporter une contribution aux réflexions que cette institution a entrepris dans le cadre plus global des changements climatiques. Il constitue une des­cription très complète mais d'accès facile des principales préoccupations en matière de nucléaire civil, à savoir la ges­tion du cycle aval du combustible ainsi que les considéra­tions sur la s°reté et la radioprotection qui y sont liées. En tant qu'outil d'information pour les membres de l'Acadé­mie des Sciences, ce texte clair, soutenu par des annexes techniques très complètes, s'étend de manière exhaustive sur l'état de la question en matière de gestion des déchets radioactifs en France. L'auteur justifie sa conviction, pas nécessairement partagée par les décideurs politiques, que l'enfouissement profond et définitif de ces déchets consti­tue la seule solution raisonnable. Sur la base de cette con­viction, le rapport aboutit à une proposition d'action visant à mettre en oeuvre cette pratique dans les meilleurs délais au détriment d'autres options, telle que la transmutation, qui ne feraient que retarder les décisions politiques et ac­croître les risques de dispersion de la radioactivité. Compte tenu de la forte dépendance de la Belgique vis-à-vis du nu­cléaire, ce livre est riche en informations utiles pour notre pays tant pour les techniciens et politiques concernés que, plus largement, pour tout citoyen désirant être informé sur ces problèmes largement controversés.

21Pierre MANFROY ONDRAF, Bruxelles

22E. BUFFETAUT & C. KOEBERL, Editors. 2002. Geological and Biological Effects of Impact Events. Impact Studies. Springer-Verlag, Tiergartenstrasse 17, D-69121 Heidelberg. 295p. 85 fig. 23 tab. Hardcover. ISBN 3-540-42286-2. Price € 69,95

23The impact of asteroid and comet on Earth is now con­sidered an important geological process. This recogni­tion led Springer to introduce a new series dedicated to all the aspects of impact research. Geological and Bio­logical Effects of Impact Events, the first volume of the Impact Studies series, is composed of the manuscripts presented at the 3rd Workshop of the ESF programme "Response of the Earth System to Impact Processes" held in Quillan (Aude, France). There, from September 26 to 30, 1999, despite the solid cassoulet and the young wine, the participants zealously debated on the Geological and Biological Evidence for Global Catastrophes. A large variety of topics is covered, from the ecological aspect of extinction to mathematical modelling of impact events and the geological time span ranges from the Late Devonian to the 1908 Tunguska event. The papers are briefly discussed below. Using more than 40,000 specimen from sections worldwide, Casier and Lethiers show that for ostracods, the Late Devonian mass extinction was abrupt and affected organisms living in all kinds of marine environments. The End Permian shift in organic carbon results according to Sephton et al. from terrestrial ecosystem collapse and higher weath­ering rates, perhaps triggered by the massive eruption of flood basalt in Siberia. Two papers are devoted to the effects of two cratering events near the Jurassic/Cre­taceous boundary, Morokweng in Southern Africa and Mj0lnir in the Barents Sea. If Kudielka et al., only found tenuous evidence for the presence of Morokweng éjecta in the Bosso River Gorge section in Italy, Smelror et al. demonstrated that the Mj0lnir éjecta bed contains a high abundance of Prasinophyceae algae. This bloom is at­tributed to an increase in nutrients which they hypoth­esize resulted from the mixing of water masses by the tsunami and shock waves induced by the impact. Vari­ous aspects of the Cretaceous-Tertiary boundary (KT) problem are addressed. Kiessling and Claeys present ÔKTbase', an exhaustive database coupled with a geo­graphic information system that summarizes more than 350 sites worldwide. They use it to examine the spatial patterns of the biological catastrophe and the variabil-ity in éjecta material distribution at the boundary. The extend of the KT extinction is further demonstrated by Cavin who, on the base of an extensive search of the literature and a solid data analysis, advocates that among bony fishes, the marine fast swimming predators were more severely affected than their freshwater counter­parts. Rocchia et al. add support to the interpretation that ammonites extended all the way to the very end of the Maastrichtian by detecting elevated Ir and Ni-rich cosmic spinels inside a shell found just below the KT boundary in Bidart (France). So far few KT sites are known in Southern America. Albertao and Martins de­tailed paleontological, sedimentological, petrographical and geochemical study of the Poty Quarry section in Pernambuco (Brazil) is thus of major importance. Ac­cording to the modelling study of Shuvalov, the direct plume radiation of the Chicxulub impact could be re­sponsible for starting forest fires within an area between 3 to 10% of the total Earth's surface. He also advocates that éjecta reentry into the atmosphere cannot ignite global fires. Cenozoic events also receive attention. Huber et al. describe the combined effects of bioturbation and chemical diffusion on the distribution of the anomalous Ir in the Late Eocene Massignano sec­tion in Italy. And according to Boehme et al. the local ecosystem recovered completely after the Ries impact in Southern Germany some 15 million years ago; the return to pre-impact biological conditions took less than 100 years. And last but not least modelling of impact process are described by Artemieva and Shuvalov and by Svetsov. The latter modelled the origin of the thermoluminescence and magnetization anomalies in­duced by the recent Tunguska explosion in the atmos­phere above Siberia. After performing simulation of vertical and oblique impacts, the first group showed that melted material is incorporated inside the crater only in the case of slow velocity impact. In general, most of the projectile debris reaches escape velocity or is dis­persed globally around the Earth. Every Earth scientist, from the paleobiologist to the finite element modeller will find at least one topic that triggers his or her interest. By trespassing disciplines and reading the other chapters he or she will measure the breadth of the field and encompass the whole problematic of the ef­fects of impact events on the evolution of planet Earth.

24Ph. CLAEYS Dept. Geology, Vrije Universiteit Brussel

To cite this article

, «COMPTES RENDUS D'OUVRAGES - BOOK REVIEWS - BOEKBESPREKINGEN», Geologica Belgica [En ligne], volume 4 (2001), number 3-4 - Karst & Tectonics, 275-277 URL : http://popups.ulg.ac.be/1374-8505/index.php?id=2047.