BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 249 (9 ULiège)
Téléchargement(s): 21 (0 ULiège)
print        
Sébastien DUJARDIN

Does Round-the-World Travelling Evoke an ‘Environmental Eye’? Mapping Leisure Mobility and the Formation of Global Environmental Citizenship

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Compte tenu de la nécessité de traiter des problématiques environnementales de plus en plus globalisées, cet article explore l’idée que de nouvelles formes de citoyenneté opérant à l’échelle globale peuvent émerger de la mobilité de loisir. En utilisant les voyageurs autour du monde et leurs blogs de voyage comme cas d’étude, les mouvements à grande échelle de la mobilité cor­porelle et virtuelle sont cartographiés, ainsi que les processus plus locaux de prise de conscience environnementale. Un « oeil environnemental » décrit à la fois une source et une expression d’en­gagement envers l’environnement que les voyageurs gagnent lorsqu’ils sont «en mouvement». Cependant, la mobilité de loisir laissant transparaître d’inégales géographies, les pratiques sociales entreprises par l’élite hyper-mobile peuvent mener à des asymétries dans la formation de la citoyenneté environnementale, divisant ainsi l’« oeil environnemental » entre les individus mobiles et immobiles au sein des deux espaces physiques et virtuels.

Index de mots-clés : citoyenneté environnementale globale, mobilité de loisir, voyage autour du monde, blog de voyage

Abstract

Considering the need to address increasingly globalised environmental issues, this paper seeks to investigate the idea that new forms of environmental citizenship operating at a global scale can emerge from leisure mobility. Taking round-the-world travellers and their travel websites as a case study, it maps large scale movements of corporeal and virtual mobility, as well as more local processes of environmental awareness-raising. An ‘environmental eye’ describes both a source and expression of commitment regarding the environment, which travellers gain whilst ‘on the move’. However, as leisure mobility betrays uneven geographies, the social practice per­formed by the hypermobile elite may lead to asymmetrical formations of global environmental citizenship, dividing the ‘environmental eye’ between mobile and immobile individuals in both physical and virtual travel spaces.

Index by keyword : Global environmental citizenship, leisure mobility, round-the-world travel, travel websites

Pour citer cet article

Sébastien DUJARDIN, «Does Round-the-World Travelling Evoke an ‘Environmental Eye’? Mapping Leisure Mobility and the Formation of Global Environmental Citizenship», BSGLg [En ligne], 58 (2012/1) - Varia, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=609.

A propos de :Sébastien DUJARDIN

Départment de Géographie, F.U.N.D.P., Namur

Rue de Bruxelles, 61

5000 Namur, Belgique

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info