BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 82 (6 ULiège)
Téléchargement(s): 31 (0 ULiège)
print        
Paul CLAVAL

Les géographes et l’expérience humaine

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Le contexte dans lequel la géographie s’est longtemps développée reposait sur une idée simple : les connaissances scientifiques naissaient d’une rupture épistémologique qui dévalorisait radica­lement les savoirs communs. Le tournant culturel que vient de connaître la discipline modifie le regard porté sur ces derniers. Pour faire de la terre son habitat, l’homme (1) s’oriente, (2) tire du milieu ce qui est nécessaire à sa subsistance, (3) s’insère dans les mailles des réseaux que tissent les sociétés et (4) utilise son expérience pour donner un sens à sa vie. La géographie scientifique avait progressivement pris en compte les trois premiers de ces champs, mais ignorait le quatrième. Les mutations contemporaines placent sur le même plan ce qui a trait aux connaissances qui assurent la maîtrise de l’espace et ce qui résulte de l’expérience que les hommes ont des lieux. Cela conduit à prendre en compte l’investissement symbolique du monde par les hommes et la construction d’au-delàs qui leur ouvrent des perspectives normatives. La géographie devient plus complexe.

Index de mots-clés : épistémologie, tournant culturel, connaissance scientifique, connaissance commune, expérience vécue, au-del

Abstract

The context in which geography developed for a long time was based on a simple idea : scientific knowledge was born out of an epistemological break which radically devaluated vernacular knowledge. The cultural turn that recently affected the discipline modifies the way the latter one is considered. In order to transform the Earth into its home, man (1) orients himself, (2) extracts from his environment what he needs for his subsistence, (3) inserts himself into the networks the societies wove and (4) relies on his experience in order to give a sense to his life. Scientific geography had progressively integrated the first three domains, but ignored the fourth. The con­temporary mutations put on the same plane the knowledge which insures the mastery of space and the human experience of places. As a result, the symbolic investment of the World by men and the construction of beyonds which open them normative perspectives are now integrated into geography, which becomes more complex.

Index by keyword : epistemology, cultural turn, scientific knowledge, vernacular knowledge, lived experience, beyond

Pour citer cet article

Paul CLAVAL, «Les géographes et l’expérience humaine», BSGLg [En ligne], 58 (2012/1) - Varia, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=596.

A propos de :Paul CLAVAL

Université de Paris-Sorbonne

29, rue de Soisy

F-95600 Eaubonne

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info