BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 119 (9 ULg)
Téléchargement(s): 3 (0 ULg)
print          
Alain GIRET

La France qui s’écoule et la France qui ruisselle

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Les hydrogrammes de 91 cours d’eau métropolitains ont été décomposés entre un écoulement rapide de crue (E.R.C.) et un écoulement souterrain (E.S.T.). La répartition géographique des résultats discrétisés en 7 classes rend compte « d’une France qui s’écoule et d’une France qui ruisselle ». L’explication relève de la structure hydrologique : précipitations, géologie et énergie du relief. En effet, cette répartition géographique confirme le rôle de la géomorphologie confrontée à l’erratisme des précipitations. Les cours d’eau français se retrouvent divisés en quatre ensembles. Sur les massifs anciens océanisés, l’E.R.C. constitue la réponse à toute augmentation des précipitations (roches aquicludes). Les bassins sédimentaires réagissent par une progression simultanée de l’E.R.C. et de l’E.S.T. (rôle des roches aquitares). En montagne, il faut tenir compte du rôle des débâcles nivales (E.R.C.) et de la fonte des glaces (E.S.T.). Enfin, le processus de ruissellement est exacerbé dans les montagnes méditerranéennes. Ces comportements hydrologiques expliquent l'occurrence des crues (et des étiages) sur les grands bassins versants.

Index de mots-clés : structure hydrologique, écoulement rapide de crue, écoulement souterrain, hydrogramme, petits bassins versants

Abstract

The hydrographs of 91 streams have been analysed and parted in an overflow (E.R.C.) and a throughflow (E.S.T.). The geographical distribution of the results has been discretized in 7 groups. Their distribution shows « a France who knows the throughflow and a France who know the overflow ». It is explained by the role of the hydrological structure: the rains, the geology and the relief. Indeed, this geographical distribution bears out the role of the geomorphology in front of the changes of the rains. The French hydrological networks seem to be divided in four groups. On the oceanic old blocks, The E.R.C. is the hydrological response in front of an increased rainfall (permeable rocks). The sedimentary basins know a simultaneous increase of the E.R.C. and of the E.S.T. (impermeable rocks). In the mountains, we take the snow outburst (E.R.C.) and the glacia outburst (E.S.T.) into consideration. Finally, these process of the runoff is exacerbated in the mediterranean mountains. These hydrological performances explain the occurrence of the floods (and of the low water levels) in the larges watersheds.

Index by keyword : overflow, hydrograph, hydrological structure, small watersheds, throughflow

Pour citer cet article

Alain GIRET, «La France qui s’écoule et la France qui ruisselle», BSGLg [En ligne], 67 (2016/2) - Dynamique fluviale, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=4318.

A propos de : Alain GIRET

Professeur de Géographie Emérite

Université de Paris 13

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info