BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 627 (9 ULiège)
Téléchargement(s): 636 (12 ULiège)
print        
Souleymane SENE & Pierre OZER

Évolution pluviométrique et relation inondations – événements pluvieux au Sénégal

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Des signes annonciateurs de la fin de la sécheresse pluviométrique qui sévit au Sénégal depuis une trentaine d’années semblent visibles ces dernières années, avec un regain des activités pluvieuses supérieures à la normale 1961-1990. Ce redressement pluviométrique s’est accompagné d’inondations dans la plupart des villes du Sénégal en 1999, 2000 et 2001. Ces inondations entraînent l’abandon des habitations touchées et un relogement des sinistrés dans des conditions parfois précaires. Certains considèrent ces inondations comme nouvelles, parce que n’étant jamais survenues auparavant, et estiment que ce nouveau risque est lié à des précipitations journalières exceptionnelles. À partir de l’analyse de la relation existant entre les inondations et les événements pluvieux en 1999 et 2000, il apparaît cependant que les pluies responsables des inondations de ces dernières années ne revêtent pas un caractère exceptionnel. Par contre, la vulnérabilité des villes sénégalaises face au risque d’inondation semble avoir fortement augmenté suite à un aménagement urbain déficient.

Index de mots-clés : inondation, pluviométrie, risque urbain, Sénégal, vulnérabilité

Abstract

Since the late 1960s, Senegal suffered from the dramatic drought which affected all the Sahel of West Africa. Thirty years later, rainfall amounts well above the 1961-1990 average may announce the end of this period of aridity. Together with this rainfall increase, floods have been reported in most Senegalese cities in 1999, 2000 and 2001. Because of these floods, many affected areas have been abandoned and stricken population has to be rehoused in precarious conditions. Most analysts consider these floods as a new phenomenon, never observed before, and they are blamed on the exceptional heavy daily rainfall. Analysing the relationship between floods and rainfall events in 1999 et 2000, it appears that rainfall amounts responsible for the beginning of each flood are far to be exceptional. However, the vulnerability of the Senegalese cities facing the risk of flood seems to have increased as a result of urban mismanagement.

Index by keyword : urban risk, flood, rainfall, Senegal, vulnerability

Pour citer cet article

Souleymane SENE & Pierre OZER, «Évolution pluviométrique et relation inondations – événements pluvieux au Sénégal», BSGLg [En ligne], 42 (2002/1) - Varia, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=2230.

A propos de :Souleymane SENE

CARITAS Kaolack, BP 482

Sénégal

A propos de :Pierre OZER

Fondation Universitaire Luxembourgeoise

Avenue de Longwy 185

B-6700 Arlon

Belgique

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info