BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 176 (10 ULiège)
Téléchargement(s): 103 (2 ULiège)
print        
Panagiotis MAHERAS, Konstantia TOLIKA & Christina ANAGNOSTOPOULOU

Relations entre les précipitations moyennes et extrêmes et les types de circulation atmosphère en Belgique

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

On se propose d’analyser les relations entre les précipitations moyennes et extrêmes en Belgique et les types de circulation au niveau de 500hPa pour la période 1958-2003. Pour ce faire, on utilise les données journalières des précipitations de trois stations en Belgique pour la période choisie, ainsi que le calendrier journalier des types de circulation au niveau de 500hPa pour la Belgique, obtenu par l’application d’une nouvelle méthode de classification automatique. L’analyse des tendances montre qu’en règle générale les précipitations moyennes et extrêmes (≥ 95e et du ≥ 99e centiles) en Belgique vont dans le sens des scénarios de MCG (Modèle de Circulation Globale) pour la fin de ce siècle pour l’Europe du Nord, annonçant une augmentation des précipitations annuelles ainsi qu’une augmentation des précipitations extrêmes. Pour tenter d’expliquer ce phénomène, nous avons étudié les tendances des précipitations en relation avec les types de circulation. Il en résulte que les totaux de précipitation des types de circulation présentant un caractère pluviogène élevé, connaissent dans leur ensemble des tendances positives quelques fois significatives (types : Cne, Cwsw, C) même si leurs fréquences présentent des tendances négatives. Dans la plupart des cas, les types de circulation provoquant des précipitations extrêmes sont associés au flux zonal (circulation d’ouest) ou sous-zonal (circulation de sud-ouest) entraînant avec lui des perturbations atlantiques. L’influence de ces circulations sur les précipitations est associée, d’une part à l’activité des fronts, d’autre part au creusement de la dépression correspondant au courant perturbé.

Index de mots-clés : Belgique, Précipitations extrêmes, types de circulation, tendances

Abstract

The main scope of the present study is the analysis of the links between the mean and extreme precipitation in Belgium and the circulation types for the 500hPa level for the period 1958-2003. Daily precipitation data for three meteorological stations in the study area were used, as well as a daily calendar of 500hPa circulation types derived from a new automatic classification scheme. The analysis of the trends showed that generally the mean and the extreme rainfall heights ( ≥ 95th et du ≥ 99th percentiles) agree with the future projections of the GCMs (Global Circulation Model) for the end of this century in Europe, with an increase of the annual mean and extreme precipitation. Trying to explain this phenomenon, we analyzed the precipitation trends in relation to the circulation types. It was found that in general the circulation types present an increase in their precipitation heights with positive trends, which in some cases are statistically significant (types : Cne, Cwsw, C), although their frequencies seem to be decreasing. In the majority of the case the prevailing circulation types during extreme precipitation events are associated with zonal fluxes (western or southwestern circulation) driving also with them depressions from the Atlantic. The influence of this circulation to the precipitation events could be associated either with the frontal activity as well as with the deepening of the depression corresponding to these currents.

Index by keyword : Belgium, Extreme precipitation, circulation types, trends

Pour citer cet article

Panagiotis MAHERAS, Konstantia TOLIKA & Christina ANAGNOSTOPOULOU, «Relations entre les précipitations moyennes et extrêmes et les types de circulation atmosphère en Belgique», BSGLg [En ligne], 51 (2008/2) - Climatologie - Topoclimatologie, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=1545.

A propos de :Panagiotis MAHERAS

Département de Météorologie et Climatologie

Aristote Université de Thessaloniki

54124 Grèce

maheras@geo.auth.gr

A propos de :Konstantia TOLIKA

Département de Météorologie et Climatologie

Aristote Université de Thessaloniki

54124 Grèce

diatol@geo.auth.gr

A propos de :Christina ANAGNOSTOPOULOU

Département de Météorologie et Climatologie

Aristote Université de Thessaloniki

54124 Grèce

chanag@geo.auth.gr

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info