BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 45 (7 ULiège)
Téléchargement(s): 1 (0 ULiège)
print        
Bernadette MÉRENNE-SCHOUMAKER

Chaire Sporck 2008-2009 : Laurent Carroué

Annonce et actualité Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

1Créée en 1998, la Chaire Sporck permet pour la onzième fois d’accueillir un éminent collègue étranger pendant huit jours en lui demandant de donner quinze heures de cours à nos étudiants. En effet, après P. Claval (1998), R. Brunet (1999), F. Durand-Dastès (2000), C. Grataloup (2001), D. Retaillé (2002), J.R. Pitte (2003), A. Bailly (2004), G. Baudelle (2005), T. Barata Salgueiro (2006) et J.-B. Racine (2007), l’Université de Liège et le Département de Géographie ont le plaisir de recevoir cette semaine le Professeur Laurent Carroué.

2Le Professeur Carroué est depuis août 2007 Inspecteur général de l’éducation nationale tout en restant Directeur de recherche à l’Institut français de géopolitique (Paris VIII). Sa carrière a débuté en 1984 à l’Université Paris I-Panthéon-Sorbonne où il a réalisé sa thèse de doctorat qu’il a présentée en 1988 ; celle-ci, effectuée sous la direction d’A. Fischer, portait sur « Les industries informatique, électrique et électronique en Ile de France. Contribution à l’étude d’une industrie de haute technologie dans une métropole centrale ».

3En 1989, il passe l’agrégation de Géographie et en 1990, il est élu Maître de Conférences au Département de Géographie de l’Université de Paris VIII-Saint Denis. En 1995, il obtient l’habilitation à diriger des recherches (HDR) grâce à un travail intitulé « Les mutations des systèmes productifs d’Europe occidentale » réalisé sous la direction de J.-C. Boyer. La même année, il devient Professeur et Directeur de Recherches au Département de Géographie, à l’Institut d’études Européennes et à l’Institut Français de Géopolitique de l’Université Paris VIII-Saint-Denis.

4Le Professeur Carroué est surtout connu à l’international par le rôle qu’il a joué et joue encore au niveau du FIG (Festival International de Géographie) de Saint-Dié des Vosges, la plus importante manifestation du Monde géographique francophone qui réunit chaque année 40 à 50 000 participants sur 4 jours au début du mois d’octobre. En 2002, il en est devenu membre du Comité de Pilotage et de 2003 à 2008, il en a été le directeur scientifique ce qui l’a conduit à devoir sélectionner chaque année une cinquantaine de communications parmi les 300 à 350 propositions soumises, à développer des contacts avec des universitaires ou intellectuels en provenance de 80 pays différents et à nouer de multiples contacts avec les médias.

5Ses principaux thèmes de recherche sont la géographie économique et industrielle de la France, de l’Europe et des pays développés, les dynamiques de la mondialisation, les articulations entre géoéconomie et géopolitique. Il est l’auteur de 33 ouvrages dont 9 sur le thème de la mondialisation. Qui ne connaît pas « Géographie de la mondialisation » publiée en 2002 et rééditée deux fois chez A. Colin, Coll U, « La mondialisation en débat » l’excellent dossier de la Documentation photographique, 2004 ainsi que les ouvrages publiés chez Bréal « La mondialisation. Genèse, acteurs et enjeux (2005) et « La mondialisation » (2006) de même que l’ouvrage collectif « La mondialisation » publié par le CNED et SEDES en 2006 ? L. Carroué a aussi contribué à quatre encyclopédies ou dictionnaires (dont le dictionnaire de géopolitique dirigé par Y. Lacoste) et collabore chaque année à des publications phares comme « L’état de la France » et « Images économiques du Monde ». C’est encore l’auteur de manuels universitaires en vue des concours (CAPES ou Agrégation) ou de manuels plus spécifiquement destinés à l’enseignement secondaire. En fait, Laurent Carroué excelle dans les synthèses sur les connaissances nouvelles, ce qui explique également une centaine d’articles dans des revues scientifiques et grand public et la participation active au site Géoconfluences développé par l’école Normale Supérieure de Lyon. Il préside actuellement le jury de l’Agrégation externe de géographie. Sa principale force est de développer des approches conceptuelles et méthodologiques dans des champs nouveaux et de les rendre accessibles au plus grand nombre. Il a encore collaboré avec différents ministères (culture, affaires étrangères, intérieur, défense nationale, économie et finances) ; il est notamment le seul expert géographe au Centre National du Livre dont l’objectif est la défense et la promotion de l’écrit ou encore expert au Centre d’Analyse stratégique du Commissariat Général au Plan dans le Groupe d’Analyse de la Mondialisation.

6Bien que proche des précédents titulaires de la Chaire Sporck par la grande audience dont il jouit et les nombreuses responsabilités qu’il assume, L. Carroué est sans doute plus que ces derniers impliqué dans le monde de la formation des enseignants notamment du secondaire. C’est sans doute ce qui nous a rapprochés au même titre que notre volonté commune d’ouvrir notre discipline au monde extérieur en tissant de nombreux liens avec les milieux extérieurs. En outre, c’est un très bon expert en géographie économique et en géopolitique domaines dans lesquels il intervient pendant 15 heures de cours dans le cadre de la Chaire Sporck. C’est dès lors un grand honneur pour notre Université et le Département de Géographie d’avoir pu bénéficier de sa collaboration dans le cadre du cours Développement et aménagement des territoires pour cette année académique 2008-2009 où il a donné 15 heures de cours articulées autour de la thématique « Mondialisation et territoires. Approches théoriques, méthodologiques et opérationnelles ».

7Au nom des autorités académiques, j’ai ainsi le plaisir de remettre à Laurent Carroué la médaille de l’Université de Liège gravée à son nom qui restera je l’espère le témoignage de notre reconnaissance. Je souhaiterais aussi au nom de notre département et de la Société géographique de Liège qui est l’organisateur de cette conférence lui remettre l’ouvrage jubilaire du centenaire de notre institut.

Pour citer cet article

Bernadette MÉRENNE-SCHOUMAKER, «Chaire Sporck 2008-2009 : Laurent Carroué», BSGLg [En ligne], 53 (2009/2) - Varia, URL : http://popups.ulg.ac.be/0770-7576/index.php?id=1112.

A propos de :Bernadette MÉRENNE-SCHOUMAKER

Université de Liège

Département de Géographie

Appels à contribution

Appel à contribution ouvert pour le BSGLg n°70 (2018/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2017

Plus d'info