depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 5 (3 ULg)
Téléchargement(s): 11 (1 ULg)
print          
Jacques Delhal, D. Ledent, Paul Pasteels & J. Venier

Étude du comportement isotopique de systèmes Rb/Sr et U/Pb dans le granite hyperalcalin de Noqui (République Démocratique du Congo et Angola)

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Annexes

Résumé

L'âge de la formation du granite hyperalcalin de Noqui n'a pas pu être précisé par l'analyse de trois fractions de zircon riche en plomb commun. Il est au minimum d'environ 760 m.a.

Les isochrones établies par la méthode Rb/Sr mettent en évidence deux phases importantes de réhomogénéisation isotopique du strontium qui ne se traduisent par aucun phénomène discernable pétrographiquement. L'une à 533 ± 11 m.a. (R. i. 0,8633) affecte complètement l'ensemble des roches du massif. L'autre à 450 ± 9 m.a. (R. i. 1,2864) affecte les différents minéraux (aegyrine et feldspath) de l'échantillon le plus alcalin.

Par rapport à l'orogenèse ouest-congolienne qui est la dernière à avoir affecté la région et dont la dernière phase tectonique est un peu antérieure à 620 m.a., ces deux phases de réhomogénéisation et les stades de mobilité intermédiaires sont vraisemblablement des jalons d'une lente remontée post-tectonique de l'ensemble de la région, qui marquent, pour les différents échantillons du granite, une fermeture du système Rb/Sr d'autant plus tardive que leur caractère hyperalcalin est plus accentué. L'âge de 450 m.a. coïncide avec l'âge le plus jeune enregistré par les biotites dans toute la région soumise à l'orogenèse ouest-congolienne.

Abstract

U/Pb measurements on three fractions of a zircon rich in common lead do not furnish a well-established age of formation for the peralcaline granite from Noqui. It is at least 760 m.y. old.

Rb/Sr measurements yield well-established isochron ages for two isotopic rehomogenisations of strontium at 533 ± 11 m.y. with a Sr87/Sr86 initial ratio of 0.8633 for total rocks, and at 450 ± 9 m.y. with an initial ratio of 1.2864 for minerals (aegyrine and feldspar) of the most alcaline specimen. These two ages do not correspond to any petrographically perceptible event.

The two phases of rehomogenisation as well as the intermediate mobilisation phases probably represent discrete steps of a slow uplift of the whole region during the post-tectonic period of the west-congolian orogeny, the latest tectonic phase of which is somewhat earlier than 620 m.y. They indicate for the different granite samples a closing of the Rb/Sr system which occurs later in the more alcaline rocks than in the less alcaline ones.

The age of 450 m.y. coincides with the last age registered by biotite in the whole area affected by the west-congolian orogeny.

Pour citer cet article

Jacques Delhal, D. Ledent, Paul Pasteels & J. Venier, «Étude du comportement isotopique de systèmes Rb/Sr et U/Pb dans le granite hyperalcalin de Noqui (République Démocratique du Congo et Angola)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 94 (1971), Fascicule 3, 223 - 236 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=6105.

A propos de : Jacques Delhal

Musée royal de l'Afrique centrale, B-1980, Tervuren, Belgique.

A propos de : D. Ledent

Laboratoire de Minéralogie et de Pétrologie, Université Libre de Bruxelles, 50 av. F. D. Roosevelt, B-1050, Bruxelles, Belgique.

A propos de : Paul Pasteels

Aardwetenschappen, Vrije Universiteit te Brussel, 105 Adolphe Buyllaan, B-1050, Brussel, België.

A propos de : J. Venier

Chercheur argentin, titulaire d'une bourse de l'Office belge de Coopération au Développement.