depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 217 (2 ULg)
Téléchargement(s): 500 (8 ULg)
print
Michèle François, Albert Pissart & Jean-Paul Donnay

Analyse macroséismique du tremblement de terre survenu à Liége le 8 novembre 1983

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

Immédiatement après le séisme du 8 novembre 1983, nous avons réalisé une enquête macroséismique à travers la population liégeoise. Le traitement automatisé des données ainsi récoltées nous a permis d'obtenir plusieurs cartes macroséismiques à partir desquelles nous avons pu d'une part, avancer une hypothèse quant à la cause du séisme et d'autre part, étudier les effets de site sur l'intensité. Certaines de ces cartes montrent, en effet, à proximité de l'épicentre, une zone d'intensité maximale orientée NO-SE qui correspond à la direction des failles du graben du Rhin inférieur. En outre, nos cartes indiquent que le séisme a été amplifié dans le synclinal houiller de Liège, sans doute suite aux déhouillements.

Abstract

A macroseismic map compiled by computer after an earthquake of magnitude 4.9 (Liège, 8.11.83) shows that the shock was probably related to the Rhine graben and that coal mining amplified ground shakings.

Pour citer cet article

Michèle François, Albert Pissart & Jean-Paul Donnay, «Analyse macroséismique du tremblement de terre survenu à Liége le 8 novembre 1983», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 109 (1986), Fascicule 2, 529-538 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2567.

A propos de : Michèle François

Laboratoire de Géomorphologie et de Géologie du Quaternaire, Place du XX Août, 7, B-4000 Liège (Belgique).

A propos de : Albert Pissart

Boursière IRSIA.

A propos de : Jean-Paul Donnay

Laboratoire de Géomorphologie et de Géologie du Quaternaire, Place du XX Août, 7, B-4000 Liège (Belgique).