depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 85 (2 ULg)
Téléchargement(s): 613 (10 ULg)
print
Stephen E. Scheckler

Geology, floristics and paleoecology of Late Devonian coal swamps from Appalachian Laurentia (U.S.A.)

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

Des sédiments contenant du charbon de la Formation Hampshire du Dévonien supérieur (Famennien) de la partie centrale des Monts Appalachiens, dans les Etats de Virginie occidentale et de Virginie, dans l'est des Etats-Unis, représente la première vaste apparition au Paléozoïque de véritables communautés végétales adaptées aux milieux marécageux. De grands marais de delta et de plus petits marais d'arrière-pays sont dominés par la "préfougère" Rhacophyton. Des analyses de transects horizontaux et verticaux révèlent que d'autres plantes ont contribué à la formation de la tourbe mais seulement parce qu'elles ont été transportées pendant les inondations et les tempêtes ou bien, à cause de la proximité entre ces marécages et des communautés de plaines inondées, à l'occasion d'empiètements latéraux au cours d'une succession écologique. Les données témoignent de l'existence d'une communauté de lycopodes arborescents, proche du marécage tandis que la plaine moins inondée portait d'autres arbres (Archaeopteris/Callixylon) à affinité de progymnospermes. Les marécages tourbeux de la Formation Hampshire sont remarquables par leur manque de diversité et par la communauté de lycopodes arborescents voisine. Ceci contraste avec les marais tourbeux du début du Carbonifère où soit les lycopodes arborescents dominent, soit la diversité est plus grande.

Abstract

Coal-bearing sediments of the Late Devonian (Famennian) Hampshire Formation of the central Appalachian Mountains of West Virginia and Virginia in the eastern U.S.A. are the first widespread occurrence of true swamp-adapted plant communities in the Paleozoic. Both large deltaic marshes and smaller upland backswamp are dominated by the prefern Rhacophyton. Analyses of horizontal and vertical transects reveal that other plants contribute to the swamp peats only as a result of transport during floods and storms or by increased proximity of flood plain communities to swamps as lateral encroachment occurred during ecological succession. The data reveal a near swamp community of tree lycopods whereas the drier floodplain had other trees (Archaeopteris/Callixylon) of pro-gymnosperm affinity. The Hampshire coal swamps are remarkable for their lack of diversity and for the near swamp community of tree lycopods. These contrast with Early Carboniferous coal swamps where either tree lycopods dominate or diversity is greater.

Pour citer cet article

Stephen E. Scheckler, «Geology, floristics and paleoecology of Late Devonian coal swamps from Appalachian Laurentia (U.S.A.)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 109 (1986), Fascicule 1 (Late Devonian events around the Old Red Continent), 209-222 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2481.

A propos de : Stephen E. Scheckler

Department of Biology, Virginia Polytechnic Institute and State University, Blacksburg, Virginia, 24061 USA.