Annales de la Société géologique de Belgique

0037-9395

 

Société géologique de Belgique

depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 56 (2 ULg)
Téléchargement(s): 344 (8 ULg)
print
Alain Dassargues

Vers une meilleure fiabilité dans le calcul des tassements dus aux pompages d'eau souterraine. Première partie : prise en compte de la variation au cours du temps des paramètres hydrogéologiques et géotechniques

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

La précision des modèles numériques de calcul des tassements et subsidences induits par pompage d'eau souterraine, est influencée directement par les hypothèses prises en compte dans la conceptualisation des processus simulés. Les méthodes analytiques de calcul sont devenues totalement obsolètes sauf pour la validation (sur des cas simples) de modèles numériques. Elles sont en effet rarement applicables aux cas réels sauf moyennant des hypothèses simplificatrices importantes. Les modèles numériques traitant les écoulements et les tassements séparément et avec des paramètres hydrogéologiques et géomécaniques constants, sont également fort imprécis. En effet, ils négligent les variations de perméabilité, d'emmagasinement et de compressibilité alors que tous ces paramètres sont variables durant la consolidation. Des lois de variations de ces paramètres, ainsi que le couplage entre les écoulements et les tassements sont exposés. La prise en compte de ces lois et couplage dans les lois constitutives des modèles de tassement constitue indiscutablement un gain substantiel en fiabilité pour ce type de calcul.

Abstract

Improvement of the reliability in the computations of the compactions due to groundwater withdrawal: the time variation of the hydrogeological and geotechnical parameters is taken into account. The accuracy of the numerical models computing settlements and subsidences induced by groundwater withdrawals, is largely and basically dependent of the assumptions chosen in the conceptualization of the simulated processes. The analytical methods are now totally obsolete except for validation (on very simplified situations) of numerical models. Indeed, they are rarely applicable on real situations without very simplifying assumptions. The numerical models treating separately the groundwater flow problem and the consolidation process, and with constant hydrogeological and geomechanical parameters, give also a very rough estimation of the reality. In these models, as a matter of fact, the strong variations of the permeability, the storage and the compressibility values are neglected during the consolidation. Variation laws for the parameters and the flow-consolidation coupling are exposed. It is obvious that the introduction of these laws and coupling in the constitutive laws of the subsidence models, constitutes a large step in the direction of more reliability and accuracy.

Pour citer cet article

Alain Dassargues, «Vers une meilleure fiabilité dans le calcul des tassements dus aux pompages d'eau souterraine. Première partie : prise en compte de la variation au cours du temps des paramètres hydrogéologiques et géotechniques», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 118 (1995), Fascicule 2, 95-115 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2088.

A propos de : Alain Dassargues

Laboratoires de Géologie de l'Ingénieur, d'Hydrogéologie et de Prospection Géophysique (L.G.I.H.), Université de Liège, B-19, Sart-Tilman, B-4000 Liège, Belgique.