depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 50 (2 ULg)
Téléchargement(s): 602 (0 ULg)
print
Elda Russo Ermolli

Analyse pollinique de la succession lacustre pléistocène du Vallo di Diano (Campanie, Italie)

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

Un sondage de 207 m a été réalisé dans l'ancien bassin lacustre du Vallo di Diano, en Italie méridionale. A partir de la base cinq faciès de sédimentation y ont été reconnus: fluviatile, fluvio-lacustre, lacustre, palustre et subaérien (cône de déjection). L'analyse pollinique de la succession lacustre a permis de mettre en évidence deux cycles "glaciaire-interglaciaire". Les périodes glaciaires sont caractérisées par des forts pourcentages de taxons herbacés. Parmi eux les éléments steppiques ont une importance certaine surtout pendant la première période glaciaire qui semblerait plus aride que la deuxième. Les périodes interglaciaires sont caractérisées par l'abondance des taxons arboréens. La présence de taxons très exigeants du point de vue thermique et hydrique, surtout pendant la deuxième période interglaciaire, dénote l'instauration d'un climat chaud et humide. La cyclicité du diagramme pollinique ainsi que les données téphrostratigraphiques et chronostratigraphiques permettent de mettre la succession étudiée en corrélation avec les stades isotopiques 13 à 16.

Abstract

Pollen analysis of the Pleistocene lacustrine succession of Vallo di Diano (Campania, Italy). A borehole was drilled down to a depth of 207 m in the ancient lake of Vallo di Diano in southern Italy. From the bottom five sedimentation facies were recognised: fluvial, fluvio-lacustrine, lacustrine, marshy and alluvial fan. The pollen analysis of the lacustrine succession enabled to point out two "glacial-interglacial" cycles. The glacial periods are characterised by high amounts of herbaceous taxa. In particular, in the first glacial period a higher percentage of steppic elements, denoting arid climate, has been found. The interglacial periods are characterised by high amounts of arboreal taxa. The higher percentage of high temperature and water demanding taxa in the second interglacial period indicates that the climate was warmer and wetter than in the first one. The pollen diagram cyclicity together with the tephrostratigraphical and chronostratigraphical data enabled to correlate the analysed succession with the isotopic stages 13 to 16.

Pour citer cet article

Elda Russo Ermolli, «Analyse pollinique de la succession lacustre pléistocène du Vallo di Diano (Campanie, Italie)», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 117 (1994), Fascicule 2, 333-354 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=2064.

A propos de : Elda Russo Ermolli

Département des Sciences de la Terre, Université de Naples "Federico II", 10, L.go S. Marcellino, 80138 Naples, Italie