depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 57 (1 ULg)
Téléchargement(s): 189 (3 ULg)
print
Michel Deliens

Etude comparative des calcurmolites de Rabejac (Lodeve, Hérault, France) et de l'Union Soviétique

Article Open Access

Document(s) annexe(s)

Résumé

La calcurmolite fait partie des minéraux secondaires de la zone d'oxydation du gîte uranifère de Rabejac. La pechblende exploitée est localisée dans des failles qui recoupent des grès et des pélites saxoniens du bassin permien de Lodève (Hérault, France). La calcurmolite se présente en sphérules jaune vif atteignant 1/2 mm de diamètre. Elle est associée à de l'uranophane et à des globules rouge brique d'umohoïte 14A. Optiquement biaxe (-) avec α = 1.760, ß = 1.820 et γ = 1.860. Les raies principales du spectre de poudre sont : (dobs., I) 7.66(100), 3.159(80), 3.562(40), 3.817(30) et 4.14(20). Analyse chimique à la microsonde électronique : UO3 65.48, MoO3 21.62, CaO 3.20, H2O (par chromatographie) 9.59 %, total 99.89 %. Formule idéale : Ca(UO2)4(MoO4)3(OH)4. 8 H20. Le minéral est comparé au matériel type décrit en Union soviétique, à d'autres occurrences russes et à la tengchongite de Chine.

Abstract

Calcurmolite belongs to the secondary minerals of the oxidation zone of the Rabejac uranium deposit. Pitchblende is worked along faults that cut Saxonian sandstones and pelites of the Permian basin of Lodève (Hérault, France). Calcurmolite occurs as bright yellow spherules with a maximum diameter of 1/2 mm. It is mainly associated with uranophane and brick red nodules of umohoïte 14A. Optically biaxial (-) with α = 1.760, ß = 1.820 and γ = 1.860. The strongest lines in the X-ray powder pattern are (dobs, I) 7.66(100), 3.159(80), 3.562(40), 3.817(30) and 4.14(20). A chemical analysis with electron microprobe gave: UO3 65.48, MoO3 21.62, CaO 3.20, H2O (by gas chromatography) 9.59 %, total 99.89 %. Ideal formula: Ca(UO2)4(Mo04)3(OH)4. 8 H20. Calcurmolite is compared with type material described in the USSR, with other Russian occurrences and with tengchongite from China.

Pour citer cet article

Michel Deliens, «Etude comparative des calcurmolites de Rabejac (Lodeve, Hérault, France) et de l'Union Soviétique», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 115 (1992), Fascicule 1, 91-97 URL : http://popups.ulg.ac.be/0037-9395/index.php?id=1533.

A propos de : Michel Deliens

Section de Minéralogie et de Pétrographie, Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, 29 rue Vautier, B-1040 Bruxelles, Belgique.